in

Le service météo britannique Met Office va disposer d’un incroyable supercalculateur !

Crédits : Met Office

Met Office, l’équivalent de Météo France au Royaume-Uni, marche actuellement sur un nuage. Le gouvernement britannique a investi presque un milliard et demi d’euros pour remplacer l’ancien supercalculateur du service. Ainsi, les performances vont être multipliées par six !

Un des plus puissants au monde

Depuis 2016, le service météorologique britannique Met Office est équipé de trois supercalculateurs Cray XC40 (voir image en tête d’article). Il s’agit d’un système capable de traiter 14 millions de milliards d’opérations par seconde. Ce dernier peut donc effectuer pas moins de 215 milliards de relevés météorologiques par jour ! Sa capacité de calcul crête est de 14 petaflops et sa capacité de stockage de données est de 24 petaoctets. Au passage, rappelons que le Cray XC40 fait tout de même partie du gratin. En effet, celui-ci occupe le 23e rang du classement des meilleurs supercalculateurs. En 2018, nous évoquions Summit, le supercalculateur le plus puissant du monde détenu par le laboratoire d’Oak Ridge (ORNL) basé aux États-Unis.

Comme l’explique un communiqué du gouvernement britannique publié le 17 février 2020, le Met Office sera doté d’un tout nouveau système multipliant par six les capacités actuelles. Il est question d’un programme d’investissement de 1,44 milliard d’euros en dix ans pour un centre de calcul qui devrait être livré en 2022. Ce nouveau calculateur deviendra alors le plus puissant du monde dédié à la météo et au climat ! Par ailleurs, rien n’a encore été décidé concernant le choix de ce nouveau système. En effet, il s’agit là d’un appel d’offres ouvert à tous les constructeurs qui pourront donc proposer leur projet au Met Office. De plus, le gouvernement prévoit une deuxième phase en 2032, visant cette fois à tripler encore la capacité de calcul du nouveau système.

Accompagner le changement climatique

Augmenter la précision et obtenir ainsi une simulation bien plus détaillée du climat, tel est l’objectif du Met Office. Par ailleurs, le service assure que ce nouveau centre de calcul s’inscrira dans une démarche d’accompagnement du changement climatique. Prédire les changements de climat, les tempêtes et autres orages ou encore les crues à l’échelle locale sera la priorité. Le nouveau système devrait également servir à aider les aéroports et les sociétés du secteur énergétique. L’objectif ? Mieux prévoir les perturbations liées à la météo. Toutefois, le Met Office à assuré vouloir soutenir la résilience et la sécurité au niveau mondial en partageant ses expertises pour « bâtir un monde plus résilient face au changement climatique ».

L’infographie visible ci-dessous donne un aperçu de ce que le nouveau système du Met Office sera capable de faire dès 2022 :

météo UK infographie
Crédits : Met Office

Source

Articles liés :

La hausse du CO2 attendue cette année devrait être particulièrement élevée, annonce le Met Office

Météo : des records absolus ont été battus sans que vous ne l’ayez remarqué !

Pourquoi un puissant ordinateur a été testé pendant un an à bord de l’ISS