in

Le savon, mauvais pour la santé ?

Crédits : Monika1607/Pixabay

Entre les industriels qui, par le biais de la publicité nous promettent une multitude d’arômes et de parfums et certains chercheurs qui préconisent d’oublier définitivement le savon nous nous posons la question suivante : faut-il continuer à se laver avec du savon ?

« Quand on prend une douche tous les jours, la peau se fragilise et devient plus sensible aux mycoses. En plus la peau se déshydrate. Il est donc important de ne pas exagérer avec le savon » indique Marleen Finoulst, rédactrice en chef de Bodytalk, un magazine santé édité par LeVif-L’Express.

En effet, des études ont déjà démontré par le passé que prendre des douches quotidiennes avec savon et shampoing serait néfaste pour la peau et pour le corps. Il semblerait alors que le savon n’enlève pas seulement la saleté, mais également la couche protectrice de la peau, fragilisant le système immunitaire.

Pire, un savon thérapeutique, le savon anti-bactérien, ne serait pas plus sain, comme l’explique Marleen Finoulst : « Pour l’hygiène quotidienne, il ne faut absolument pas de savon antibactérien. Celui-ci n’est destiné qu’à un usage médical comme pour les chirurgiens par exemple qui doivent se désinfecter avant une opération ».

Gels et savons anti-bactériens ont été étudiés dans leur fonctionnement par la Food and Drug Administration (FDA) aux États-Unis, et ce, pendant une quarantaine d’années. Fin 2013, la FDA indique qu’il n’y a aucune preuve que ce type de produit empêche la diffusion de germes pathogènes. L’organisation américaine attribue alors un potentiel danger à ces produits, notamment à cause d’une substance chimique appelée triclosan, qui serait responsable d’une potentielle immunisation des germes pathogènes face aux antibiotiques.

Selon l’Institut d’enseignement et de recherche Smithsonian, le triclosan entrerait dans la composition de 75% des savons liquides et de 30% des savons en bloc. LA FDA contraindra les fabricants, dès 2016, à prouver que leur savon ne nuit pas à la santé sous peine d’un retrait du produit des rayons des magasins.

Dans notre monde qui s’aseptise de plus en plus, il est utile de rappeler que certaines bactéries sont utiles à notre organisme, comme l’indique l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) dans un rapport établissant le lien entre démocratisation du savon anti-bactérien et augmentation des infections bactériennes rebelles (résistants aux antibiotiques). En effet, les bactéries s’habituent au savon et ce dernier n’a alors plus aucun effet. « On en a besoin, tout simplement. Si on les lave, on sera beaucoup plus vulnérables aux infections. »

Il semble donc que le fait de se savonner tous les jours de haut en bas est un acte inutile. Il incombe de se laver plusieurs fois par semaine avec de l’eau, tel un rinçage, sans pour autant renier le savon le reste du temps.

Sources : Le VifAméliore ta santé