in

Le Royaume-Uni voudrait interdire la conduite aux jeunes pendant la nuit

Crédits : Pixabay

Alors que les Britanniques font déjà partie des champions de la sécurité routière en Europe, les autorités veulent aller encore plus loin. Déjà concerné par une réglementation très sévère, le pays pourrait prendre de nouvelles mesures. Or, celles-ci semblent viser les plus jeunes conducteurs, ce qui n’est pas fait pour leur plaire.

Parmi les pays les plus sûrs

Comme le rappelle le quotidien The Independent dans un article du 18 juillet 2019, le Royaume-Uni voudrait aller plus loin dans sa politique de sécurité routière. Pourtant, ce pays est déjà un des plus sûrs d’Europe et se trouve même devant la Suède concernant le nombre de décès par kilomètre parcouru. Toutefois, cette position forte en Europe en matière de sécurité routière, le Royaume-Uni ne l’a pas obtenue par hasard.

Le fait est que la réglementation concernant la sécurité routière outre-Manche est très sévère. Citons par exemple les amendes, dont certaines peuvent aller jusqu’à près de 3 000 euros. Par ailleurs, la présence de radars frôle les 5 500, contre environ 4 700 en France. Selon le département des transports britannique (PDF en anglais), les mesures actuelles ont permis de réduire le nombre d’accidents de 6 % en 2018.

Les routes du Royaume-Uni font déjà partie des plus sûres d’Europe
Crédits : Wikipedia

De nouvelles mesures visant les jeunes

Toujours selon le département des transports britannique, 1 conducteur novice sur 5 serait impliqué dans un accident durant sa première année d’obtention du permis. Cette statistique semble insupportable pour cette autorité, qui demande l’adoption de toute une série de mesures visant les jeunes conducteurs.

Il est par exemple question de complètement interdire la conduite aux jeunes pendant la nuit. La raison avancée est tout simplement relative à un danger plus important. En effet, les risques de somnolence sont plus élevés, tout comme ceux concernant l’alcool ou encore la visibilité. Cette mesure irait de pair avec une possible interdiction de transporter des enfants. Par ailleurs, une autre potentielle décision viserait à mettre en place une période de rodage pour les jeunes conducteurs. Le but ? Mieux les encadrer durant leurs débuts sur la route. De plus, la possibilité de mettre en place un régime de délivrance graduelle du permis de conduire est aussi étudiée.

Évidemment, les jeunes britanniques ne voient pas ce type de mesure d’un très bon œil. Le fait est que certains habitent assez loin des grands centres urbains, quand d’autres ont des enfants à charge. Il se pourrait alors que certains jeunes conducteurs se retrouvent dans l’obligation de frauder pour se déplacer.

Articles liés :

Royaume-Uni : un passage piéton intelligent pour plus de sécurité

Ces routes d’un nouveau genre « chantent » quand vous faites un écart de conduite

Google Maps affiche maintenant les radars et les limites de vitesse !