in

Le robot-chien Spot n’a (presque) plus besoin des humains !

Crédits : capture YouTube / Boston Dynamics

La société Boston Dynamics vient d’effectuer un virage important dans la commercialisation de son robot Spot à destination des entreprises. En effet, le robot peut désormais se recharger de manière totalement autonome ! Le fabricant a par ailleurs détaillé plusieurs autres améliorations notables.

Une autonomie complètement revisitée pour Spot

Depuis juin 2020 et le début de sa commercialisation à destination des entreprises, les fonctions du robot Spot se multiplient. Cette machine a notamment participé à des opérations de police, travaillé en tant que berger ou encore opéré sur une plateforme pétrolière. Le 2 février 2021, Boston Dynamics a publié une nouvelle vidéo présentant plusieurs améliorations de son produit phare.

Les images présentent une mise à jour du robot dans sa version « entreprise ». Outre son processeur plus puissant, il dispose surtout d’une autonomie complètement revisitée. En effet, le robot-chien Spot peut désormais se recharger tout seul sans l’aide des humains. Lorsque sa batterie est déchargée, le robot retrouve sa station d’accueil de manière autonome.

Similaire à celle des aspirateurs autonomes, cette fonction permet au robot Spot de retrouver 100 % de son énergie après deux heures de charge. Ensuite, il se remet directement au travail. Autrement dit, le robot peut désormais travailler sans relâche, et ce, sans aucune intervention humaine.

robot Spot
Crédits : capture YouTube / Boston Dynamics

Une application pour un contrôle optimal

Spot peut retrouver sa station grâce à un QR code placé sur cette dernière. En effet, ses caméras capturant le flux vidéo repèrent ce fameux code. Par ailleurs, l’autonomie fait également l’objet d’une amélioration grâce à un outil baptisé Scout. Celui-ci permet de contrôler le robot à distance par Internet à l’aide d’une simple tablette grâce à une diffusion en temps réel de ce que Spot voit et entend. Cette application permet également de programmer des tâches de routine ou encore d’exécuter les ordres d’un opérateur humain à distance. En cas de chute ou autre obstacle, Spot peut se débrouiller. Même en cas perte de liaison, ce dernier cherchera une solution et se mettra en quête du signal afin d’éviter de se perdre.

Boston Dynamics a rappelé que Spot sera bientôt doté d’un bras articulé d’environ un mètre de longueur. Cette innovation avait déjà été annoncée en octobre 2020. Ce bras devrait lui permettre de ramasser des objets d’une masse de 5 kg maximum, ouvrir des portes ou encore tourner des volants de vannes. Depuis son lancement, le robot Spot a déjà été vendu à plus de quatre cents exemplaires à un tarif de 74 500 l’unité. Nul doute qu’avec les améliorations récentes, cette machine a de beaux jours devant elle.