in ,

Le prix du second élément chimique le plus abondant sur Terre a été multiplié par quatre

Crédits : W. Oelen / Wikipedia

Composant environ un quart de la croûte terrestre, le silicium est après l’oxygène l’élément chimique le plus abondant sur terre. Malgré cette profusion, cet élément a vu son prix bondir de manière fulgurante, ce qui n’est évidemment pas sans conséquence pour de nombreuses industries.

Une augmentation de 300 %

Le silicium est l’élément chimique de numéro atomique 14 (symbole Si). Il s’agit de l’élément le plus abondant dans la croûte terrestre après l’oxygène, soit 25,7 % de sa masse. En exobiologie, les recherches portent sur la possibilité qu’ailleurs dans l’espace, des formes de vie aient pu se développer sur une base de silicium et non de carbone comme sur Terre.

Néanmoins, le silicium est bien plus connu pour représenter un des pans de la technologie moderne. Cet élément entre en effet dans la composition des puces (ou circuits intégrés électroniques), mais également des panneaux solaires, du béton ou encore du verre. Malheureusement selon un article de Bloomberg du 1er octobre 2021, le prix du silicium a grimpé de 300 % malgré son abondance.

Lorsqu’une pénurie mondiale voit le jour, observer la Chine est souvent un bon indicateur. Premier producteur mondial de silicium, ce pays est actuellement aux prises avec une importante crise énergétique.

panneau solaire mer
Crédits : iStock

De nombreux secteurs potentiellement touchés

En ce moment, la Chine fait face à une augmentation des prix du charbon et du gaz et une hausse de la demande. Il est aussi question d’une sécheresse ralentissant le fonctionnement des barrages hydroélectriques ainsi que de la mise en place de mesures pour freiner le dérèglement climatique. En somme, nombreuses sont les raisons ayant perturbé la consommation électrique dans ce pays, et dans ce contexte préoccupant, les industries font l’objet d’un rationnement.

Dans la province du Yunnan où l’on produit tout de même 20 % du silicium chinois, les autorités ont ordonné un ralentissement de la production à hauteur de 90 %. Dans une autre province, à savoir le Sichuan (13 % de la production), les coupures de courant sont également de mise. Ceci a donc généré une hausse des prix et diverses industries à l’échelle mondiale seront impactées si le problème persiste. Citons le secteur des panneaux photovoltaïques, utilisant du silicium polycristallin dont le prix a explosé, conduisant à une hausse des prix du solaire après une baisse constante durant plusieurs années.

Outre la production de panneaux solaires, le secteur de l’aluminium pourrait également pâtir de la situation actuelle. En effet, on utilise le silicium dans de nombreux alliages. Évoquons aussi la production des puces électroniquesdéjà grandement perturbée par la crise sanitaire en lien avec la Covid-19 – toute aussi menacée par la hausse des prix du silicium.