in

Le premier tramway à l’hydrogène voit le jour en Chine

Crédits : Capture vidéo

Dans un souci de conscience environnementale qui semble de plus en plus urgent dans le pays, des scientifiques chinois se sont associés pour développer le premier tramway à hydrogène du monde.

Fabriqué par la Société Sifang en collaboration avec plusieurs institutions de recherche, ce nouveau type de locomotive devrait générer assez de puissance de son réservoir d’hydrogène pour parcourir près de 100 kilomètres à une vitesse avoisinant les 70 km/h, et pourra transporter jusqu’à 400 passagers à la fois. Fraîchement sorti de la chaîne de montage, dans la ville côtière de Qingdao, le véhicule devrait prochainement être mis en service.

Son seul déchet ? De l’eau. En effet, la température à l’intérieur de la pile à combustible est contrôlée pour empêcher la production d’oxydes d’azote sous toutes ses formes. Notons tout de même que l’obtention d’hydrogène par électrolyse nécessite des grandes quantités d’électricité. Or, en Chine, l’électricité reste majoritairement produite dans des centrales à charbon, qui dégagent d’importantes émissions de monoxyde de carbone.

Même si la technologie n’est pas totalement verte, ce nouveau tramway témoigne de l’engagement des autorités chinoises pour contrer les importants problèmes de pollution dans le pays. Espérons maintenant que d’autres villes du monde entier chercheront à se procurer ces impressionnants tramways. D’ici 2030, la Chine dépassera les États-Unis et l’Europe en terme de production d’énergie électrique à partir de sources renouvelables.

Source : wedemain

– Crédits photo : Sifang Company