in

Le plus vieux fromage du monde a-t-il été découvert ?

Crédits : University of Catania and Cairo University

Une équipe d’archéologues annonce la découverte récente d’un fromage vieux de 3 200 ans dans une ancienne tombe égyptienne, « probablement le plus ancien résidu archéologique solide de fromage jamais trouvé ».

Une nouvelle étude publiée cette semaine dans la revue scientifique Analytical Chemistry décrit la découverte de résidus de fromage vieux de 3 200 ans dans une ancienne tombe égyptienne. Datant du XIIIe siècle av. J.-C., la « masse blanchâtre solidifiée » a été découverte dans un bocal. Malgré tout ce temps enfermé, le composé aurait conservé suffisamment de contenu chimique pour que les chercheurs puissent en étudier l’origine. En plus de déterminer le type de lait animal utilisé pour la fabrication du fromage, les chercheurs ont également détecté des traces d’une bactérie dangereuse, encore présente aujourd’hui.

Le bocal contenant les résidus de fromage était enterré aux côtés de Ptahmes, le maire de la ville égyptienne de Memphis, la capitale de la Basse-Égypte à l’époque. Près de 33 siècles d’exposition au milieu désertique ont altéré la nature chimique de l’échantillon, rendant difficile l’analyse de la matière. Les chercheurs ont néanmoins pu dissoudre quelques résidus, avant d’isoler et de purifier des échantillons de protéines. Analysées par spectrométrie de masse et par chromatographie en phase liquide, celles-ci ont révélé des marqueurs peptidiques spécifiques.

Ainsi, les chercheurs sont aujourd’hui en mesure de confirmer qu’il s’agissait ici d’un type de fromage dur, fabriqué à partir d’un mélange de laits de chèvre, de mouton et de bufflonne d’Afrique.

Par ailleurs, les chercheurs notent également avoir décelé des marqueurs peptidiques compatibles avec Brucella melitensis – une bactérie responsable de la brucellose. Ce fromage n’a donc pas été pasteurisé, ce qui en faisait un aliment potentiellement dangereux. Lorsque des animaux sont infectés, leur lait est contaminé par la bactérie, et l’infection peut donc être transmise. Les symptômes de la brucellose comprennent notamment la fièvre, des sueurs nocturnes, des malaises et des douleurs musculaires. De l’arthrite peut également être observée, ainsi qu’une endocardite (gonflement du cœur) et une fatigue chronique.

Quant à la saveur de cet ancien fromage, les chercheurs notent que celui avait probablement une consistance et un goût similaire à celui du chèvre, mais avec une touche plus « acide ».

Source

Articles liés : 

Faut-il vraiment enlever la croûte du fromage avant de le déguster ?

Êtes-vous drogué au fromage ?

Voici les pires odeurs du monde, selon la science

Notez cet article