in

Le plus long vol sans escale de l’histoire vient d’être bouclé entre New-York et Sydney !

Le vol vol QF7879 est devenu le plus long trajet sans en avion sans escale de l'histoire : Crédits : capture Flightradar24

La compagnie aérienne australienne Qantas vient d’achever le plus long trajet en avion sans escale de l’histoire. Ce dernier a relié New York et Sydney en 19 heures et 16 minutes. Pour ce trajet, quatre pilotes se sont relayés afin de transporter une cinquantaine de passagers.

Le vol sans escale le plus long

La compagnie Qantas a effectué le vol le plus long en avion sans escale. Ce vol expérimental est parti de l’aéroport JKF de New York (États-Unis) le vendredi 18 octobre et a atterri à l’aéroport de Kingsford-Smith à Sydney (Australie) 19 heures et 16 minutes plus tard. Il s’agissait de la première fois qu’un vol direct sans escale reliait ces deux villes. Et pour cause, le vol QF7879 effectué par un Boeing 787-9 a nécessité le relai de quatre pilotes !

Par ailleurs, seulement 49 passagers ont embarqué à bord, essentiellement des employés de Qantas. Étant donné que le poids était réduit en cabine, il a été possible de transporter assez de carburant pour tout le trajet. En effet, la distance effectuée par ce vol était de 16,200 kilomètres !

Le vol vol QF7879 est devenu le plus long trajet sans en avion sans escale de l’histoire
Crédits : capture Flightradar24

Pourquoi un tel vol ?

Comme l’expliquait un communiqué de la compagnie Qantas, le vol expérimental QF7879 fait partie du projet Sunrise. Or, il s’agit d’en faire prochainement un succès commercial. Un autre vol du même type devrait être mis en place et ce dernier promet d’être encore plus long. En effet, il est question de relier Londres à Sydney, un vol dont la distance est de 17 800 kilomètres (voir carte ci-dessous).

Les deux prochains vols “très long-courrier” prévus pour être mis en place par la compagnie australienne Qantas
Crédits : Qantas

Ces expérimentations doivent également servir à mener des recherches scientifiques concernant les passagers et les équipages de ce type de vols très long-courrier. Le but ? Améliorer les précautions liées à la santé, minimiser les effets du décalage horaire, mais également identifier les périodes de repos et de travail optimales pour les équipages.

Enfin, il faut savoir que le plus long vol commercial existant aujourd’hui est également un vol très long-courrier. Il s’agit de la liaison New York – Singapour opéré par la compagnie Singapour Airlines et dont le temps de trajet est de 18 heures et 30 minutes.

Articles liés :

Aviation : une nouvelle génération de boîtes noires transmettant leurs données en temps réel !

Décalage horaire : Pourquoi est-il plus long de se remettre d’un vol vers l’est ?

La NASA a testé des microphones destinés à évaluer le son de l’avion supersonique X-59