in

Le parfum des roses favorise l’apprentissage pendant le sommeil

Crédits : melkhagelslag/Pixabay

De nouveaux travaux publiés dans la revue Scientific Reports suggèrent que le parfum des roses peut réellement stimuler nos capacités d’apprentissage.

Des études antérieures menées en laboratoire ont déjà montré que certaines odeurs, inspirées pendant la phase de sommeil à ondes lentes, sont capables de stimuler nos capacités d’apprentissage. Cependant, étant donné que cette phase de sommeil doit être déterminée par une mesure efficace de l’activité cérébrale à l’aide d’un électroencéphalogramme (EEG), la mise en pratique au quotidien de cette “astuce” était impossible.

Une nouvelle étude, menée par des chercheurs de l’Université de Fribourg (Suisse), nous apprend aujourd’hui que le pouvoir des odeurs sur nos capacités d’apprentissage pourrait en réalité être effectif durant toute la nuit. Alors forcément, ça change tout.

Des bâtons d’encens parfumés à la rose

Pour ces travaux, les chercheurs ont recruté 54 élèves de deux classes de 6e année en Allemagne. Les deux groupes ont étudié un même cours d’anglais (vocabulaire) durant la journée. Tous devaient ensuite plancher sur ce cours le soir avant d’aller se coucher, en vue de passer un test le lendemain.

Les élèves du premier groupe ont alors été chargés de placer un bâton d’encens parfumé à la rose sur leur bureau à la maison pendant qu’ils apprenaient leur vocabulaire. Un bâton d’encens devait également été positionné sur la table de chevet à côté de leur lit alors qu’ils dormaient.

Pendant ce temps, les élèves du second groupe n’ont utilisé aucun bâton d’encens, que ce soit pendant la phase d’apprentissage ou pendant la phase de sommeil.

encens roses
Crédits : JayMantri/Pixabay

30% de réussite en plus au test

Le lendemain, tous les élèves ont dû passer le même contrôle, visant à évaluer les leçons apprises la veille. Résultat, les élèves ayant utilisé des bâtons d’encens pendant les phases d’apprentissage et de sommeil ont, en moyenne, eu 30% de réussite en plus que les élèves du second groupe.

Autrement dit, les élèves se souvenaient beaucoup mieux du vocabulaire anglais appris la veille dans une ambiance parfumée à la rose.

Ces résultats sont importants dans la mesure où le pouvoir de stimulation de ces odeurs semble effectif toute la nuit, et non durant une phase bien précise. Il serait donc possible de donner ce petit “coup de pouce” au cerveau de manière quotidienne, sans avoir besoin de passer par un laboratoire (ce qui est quand même pratique).

Source

Articles liés :

Comment les flamants roses font-ils pour rester aussi stables sur une seule patte ?

Voici les pires odeurs du monde, selon la science

Des odeurs primaires à l’origine de l’intégralité des senteurs ?