in

Le langage de la musique est-il universel ?

Crédits : Pexels/Pixabay

La musique, produite par des cultures différentes dans le monde entier, présente des schémas très similaires, nous révèle une étude. En ce sens, les chercheurs pensent qu’elle est universelle.

Berceuses, chants de guerre ou hymnes à la paix, chansons d’amour ou rythmes dansants, la musique est un langage incroyablement complexe et varié, expérimenté dans le monde entier. En ce sens, nous avons souvent tendance à penser qu’elle est universelle. Mais, d’un point de vue purement scientifique, l’est-elle réellement ? Une équipe de chercheurs s’est récemment penchée sur la question.

Des traits incroyablement similaires

Dans le cadre de cette étude, publiée dans la revue Science, les chercheurs ont examiné des centaines d’enregistrements musicaux à travers le monde. Ces morceaux reflétaient les habitudes musicales d’une soixantaine de cultures différentes. Que vous soyez dans les Highlands en Écosse, chez les chasseurs-cueilleurs d’Aranda en Australie ou chez les nomades Nyangatom en Éthiopie, il est ressorti que, dans toutes ces cultures, la musique était associée à des événements similaires.

Autrement dit, où que vous soyez, des chants et musiques auront été développés pour danser, pour témoigner son amour, pour célébrer un mariage ou une victoire, ou encore dans le cadre de processions et de rituels religieux. Et toutes ces compositions reposent sur des schémas identiques. Qu’il s’agisse du rythme ou de la tonalité, les chercheurs ont relevé de fortes similitudes entre les caractéristiques musicales de ces différentes cultures.

« Le fait qu’une berceuse, une chanson de guérison ou une chanson dansante des îles Britanniques ou de n’importe où dans le monde ait de nombreux traits musicaux en commun avec le même genre de chansons jouées par les chasseurs-cueilleurs d’Australie ou les horticulteurs en Afrique est tout à fait remarquable », explique l’anthropologue Luke Glowacki, de l’Université d’État de Pennsylvanie (États-Unis).

musique
Crédits : Valeria Rodrigues/Pixabay

Un langage commun

Pour les chercheurs, cette étude confirme donc l’idée qu’il existe bel et bien un ensemble de règles  communes régissant la façon dont les esprits humains produisent la musique dans le monde.

« Les chansons de danse sonnent d’une certaine manière à travers le monde car elles ont une fonction spécifique. Les berceuses du monde entier sonnent d’une certaine manière car elles ont une fonction spécifique, ajoute Luke Glowacki. Si la musique était entièrement façonnée par la culture et non par la psychologie humaine, des similitudes auraient du mal à émerger avec des cultures aussi diverses ».

En conclusion, la musique existe dans toutes les sociétés, dans toutes les cultures. Elle soutient les mêmes types d’événements et comportements et présente des caractéristiques acoustiques similaires liées à ces derniers. Aussi diverse et complexe puisse-t-elle être, la musique est donc bel et bien universelle.

Articles liés :

Quand la musique fait “danser” un film de savon

Les incessantes musiques de Noël peuvent affecter notre santé mentale

La musique nous rend-elle plus intelligents ?