in ,

Le graphène, la solution miracle contre les piqûres de moustiques ?

Une nouvelle étude suggère que les films de graphène peuvent empêcher les piqûres de moustiques. Crédits : Hurt Lab / Brown University

Une récente étude suggère que le graphène, incorporé aux vêtements, pourrait nous protéger contre les piqûres de moustiques. La matière serait même capable de ne pas attirer leur attention.

Le graphène est une matière miracle se composant d’un simple feuillet en deux dimensions composé d’atomes de carbone arrangés selon un motif hexagonal. Ultra-résistante et ultra-conductrice, la matière développée depuis quelques années promet de révolutionner de nombreuses applications. Comme nous fournir une énergie propre et illimitée, ou encore permettre un Internet surpuissant. Côté protection, on apprenait récemment que deux simples couches de graphène pourraient même nous protéger des balles. Cette nouvelle étude, publiée dans les Actes de l’Académie Nationale des Sciences promet cette fois de nous protéger contre un assaillant beaucoup plus discret, et encore plus dévastateur. Le moustique.

Un prédateur dont il faut se défendre

Le moustique est le principal prédateur de l’Homme, responsable de centaines de millions de morts chaque année. Son influence est telle qu’il aurait façonné, depuis l’émergence de notre espèce, toute notre histoire. Dans son récent livre, l’historien Timothy C. Winegard évoque même l’idée que les moustiques auraient tué près de la moitié de tous les humains ayant vécu sur Terre depuis 200 000 ans. Il est donc normal que nous voulions trouver un moyen de nous en défendre. Oubliez les bougies à la citronnelle. La solution, c’est le graphène.

« Les moustiques sont des vecteurs de maladies importants dans le monde entier, et la protection contre leurs piqûres suscite beaucoup d’intérêt, explique Robert Hurt, de la Brown’s School of Engineering et principal auteur de l’étude. Nous avions travaillé sur des tissus intégrant du graphène en tant que barrière contre les produits chimiques toxiques de ces organismes. Nous avons alors pensé que cette matière pourrait peut-être également protéger des piqûres ».

moustiques graphène
Une nouvelle étude suggère que les films de graphène peuvent empêcher les piqûres de moustiques. Crédits : Hurt Lab/Brown University

Une double barrière

Pour ces travaux, les chercheurs ont recruté des personnes acceptant de se faire piquer délibérément par des moustiques. Aucun d’entre eux n’était porteur d’une maladie. L’expérience consistait à placer le bras de chaque participant dans une caisse transparente remplie de moustiques. Les insectes n’avaient accès qu’à une petite parcelle de peau. Celle-ci était soit nue, soit recouverte de fromage, soit de pellicules d’oxyde de graphène. Résultat, seules ces dernières semblaient protéger des piqûres. Les moustiques n’avaient en effet pas la force nécessaire pour percer la doublure.

Les chercheurs expliquent avoir également remarqué que les moustiques, en plus de ne pas pouvoir piquer, semblaient ne pas vouloir s’approcher de ces bras concernés. « Avec le graphène, les moustiques ne se posaient même pas sur le patch cutané – ils ne semblaient tout simplement pas s’en soucier, note en effet Cintia Castilho, co-auteure de l’étude. Nous avons alors commencé à penser que le graphène permettait également d’offrir une barrière chimique empêchant les moustiques de détecter la présence d’un éventuel repas ».

Et effectivement, lorsque les chercheurs ont déposé de la sueur par-dessus la couche de graphène, les moustiques se sont rués sur les bras des participants. Notons par ailleurs que ces expériences, aussi prometteuses soient-elles, n’ont en revanche fonctionné que lorsque les pellicules étaient sèches. En cas d’humidité (par exemple avec des vêtements imprégnés), les barrières de protection semblaient peu à peu disparaître. La prochaine étape sera donc de trouver un moyen de stabiliser les pellicules dans un état sec. Avant d’envisager une éventuelle application commerciale.

Articles liés :

Ces chercheurs auraient trouvé la formule idéale pour se débarrasser des moustiques

Ce champignon génétiquement modifié a été conçu pour décimer les moustiques porteurs du paludisme

Pourquoi le graphène pourrait être le matériau des futurs fauteuils roulants ?