in

Le gouvernement va obliger les constructeurs à équiper les machines à laver de filtres à microplastiques

Crédits : Pxfuel

Le gouvernement français a pris une décision qui s’avère être une première mondiale ! Dans cinq ans, les lave-linges neufs devront disposer d’un filtre capable de retenir les microfibres plastiques. Il s’agit d’une réponse au problème des microplastiques impactant l’environnement, principalement les océans.

Des filtres à microfibres plastiques

Sur les 9,5 millions de tonnes de plastiques polluant les océans et les mers chaque année, nombreux sont des microplastiques (moins de 5 mm). Or, une partie d’entre eux est générée par les machines à laver. En effet, pas moins de 700 000 microfibres plastiques sont libérées à chaque lavage, selon une étude britannique publiée en 2016. Par ailleurs, les stations d’épuration sont pour l’heure bien incapables de filtrer ces microparticules, si bien que ces dernières finissent à la mer.

Selon une publication du Ministère de la Transition Ecologique et Solidaire du 30 janvier 2020, une mesure à l’encontre de ce problème a été adoptée, une grande première mondiale. Dans le cadre de la loi anti-gaspillage pour une économie circulaire, les fabricants de machine à laver ont jusqu’à fin 2024 pour équiper leurs appareils de dispositifs destinés à filtrer les microfibres plastiques.

Obliger les fabricants semble inévitable

Il faut savoir que ce type de filtre existe déjà. C’est par exemple le cas de Planet Care, une société basée en Slovénie. À brancher sur le tuyau d’évacuation (voir ci-après), ces filtres sont particulièrement efficaces. En effet, ceux-ci permettent de récupérer au moins 90 % des microfibres plastiques grâce à un champ électrostatique. En revanche, il s’agit logiquement de filtres à changer tous les mois. Or, le coût de 10 euros par filtre semble représenter un frein pour les grandes sociétés rencontrées par Planet Care. Ces dernières ont déclaré accepter d’adopter ce genre de filtre seulement si cela devenait obligatoire.

filtre plastique machine à laver
Crédits : Planet Care

Autrement dit, le projet porté par la secrétaire d’État Brune Poirson arrive à point nommé ! Reste à savoir si ce genre de décision fera ou non l’objet d’un intérêt des autres pays européens, voire mondiaux. En attendant, rappelons que 97 % des foyers français sont équipés de machines à laver ! En 2018, deux surfeurs allemands ont été à l’origine d’une innovation répondant également au problème des microfibres plastiques. Il s’agit d’un sac baptisé Guppyfriend, capable de protéger les vêtements synthétiques et faire en sorte que leurs fibres se cassent moins.

Source

Articles liés :

Les microplastiques dans l’eau potable sont-ils dangereux pour la santé ?

Des microplastiques découverts au sommet des Pyrénées françaises

La pollution de l’Arctique par les microplastiques pourrait être plus grave que ce que l’on pensait