in

Le glacier Thwaites, une véritable bombe à retardement

Crédits : NASA

Le glacier Thwaites, en Antarctique, est en train de fondre dangereusement, au point qu’il pourrait atteindre son point de basculement dans 200 ans. Si tel est le cas, alors il pourrait à lui seul faire grimper le niveau de la mer de 50 centimètres.

Le glacier Thwaites est une gigantesque masse de glace formée par la compression de milliards de tonnes neige. Il s’intègre plus généralement dans le continent Antarctique, qui avec le Groenland contient environ 99% de toute l’eau douce de la planète. Si cette eau venait à se mêler à l’océan, les conséquences pourraient être dramatiques. Pour éviter cela, l’Antarctique s’est doté d’un système de défense : des plateaux de glace flottants empêchant le continent de se frotter à l’océan. Mais avec l’augmentation des températures, les eaux océaniques se réchauffent, faisant ainsi fondre ces “barrières” de glace. Et à terme, l’Antarctique pourrait se retrouver sans défenses.

Il y a quelques mois, une équipe de chercheurs nous révélait que l’Antarctique avait subi une perte de masse de glace annuelle multipliée par six entre 1979 et 2017. Des données satellites avaient également révélé – sous le glacier Thwaites – la formation d’une cavité mesurant près de 300 mètres de hauteur, suffisamment grande pour contenir 14 milliards de tonnes de glace. Autrement dit, le glacier perd ses défenses et gagne peu à peu du terrain dans l’océan. Ce qui a pour effet de faire fondre la glace encore plus rapidement. Un véritable cercle vicieux.

Le bord du plateau de glace Thwaites vu depuis le IceBridge DC-8 le 16 octobre 2012. Crédits : Wikipédia

Ce que nous apprend une équipe de chercheurs, qui publie ses travaux dans les Actes de la revue de l’Académie nationale des sciences, c’est que le glacier se dirige désormais vers un point de fusion irréversible. Le point de non-retour pourrait être atteint «dans les 200 à 600 prochaines années», peut-on lire, après quoi le glacier sera en roue libre. Autrement dit, nous pourrions empêcher les températures de grimper, mais le glacier continuera de fondre tout seul. Et après avoir atteint ce point critique, il pourrait perdre toute sa glace en seulement 150 ans. Ce qui impliquerait une élévation du niveau de la mer d’environ 50 centimètres.

Mais ce n’est pas tout. Le glacier Thwaites, gigantesque, empêche également les glaciers voisins de fondre dans l’océan. S’il venait à s’effondrer, les chercheurs pensent que tous les glaciers voisins le suivraient rapidement dans sa chute. Une véritable réaction en chaîne qui pourrait potentiellement faire grimper le niveau de la mer de deux mètres.

Source

Articles liés :

Un ancien monstre digne de celui du Loch Ness découvert en Antarctique

Un quart de la glace de l’Antarctique occidental est maintenant instable

Découverte du “roi de l’Antarctique” d’il y a 250 millions d’années

Le glacier Thwaites, une véritable bombe à retardement
noté 3 - 8 vote[s]