in

Le Cybertruck a t-il réellement un bon aérodynamisme ?

Crédits : capture YouTube / The Verge

Selon Elon Musk, le Cybertruck est doté d’un incroyable aérodynamisme. Les courbes futuristes de l’engin interrogent en effet, si bien qu’un ingénieur aéronautique s’est penché sur la question. D’une manière générale, le nouveau véhicule de Tesla a un bon aérodynamisme, bien qu’une part de hasard pourrait jouer un rôle.

Des courbes futuristes

Après de long mois d’attente, le pick-up électrique de Tesla a été présenté lors du dernier Salon de l’auto de Los Angeles (États-Unis). Cette présentation en grande pompe a certes été ponctuée d’un raté mais les pré-commandes affluent déjà par dizaines de milliers. Par exemple, la police de Dubaï (Émirats Arabes Unis) s’est déjà positionnée pour acquérir une flotte de Cybertruck. Les policiers dubaïotes ont même évoqué la date de 2020 alors qu’initialement Tesla avait parlé de premières livraisons en 2021 !

Or, au-delà de ses 800 km d’autonomie, de son blindage et de sa capacité de transport, l’apparence du Cybertruck a étonné ! En effet, ses courbes futuristes ne sont pas passées inaperçues. Un ingénieur aéronautique nommé Justin Martin s’est même penché sur l’aérodynamisme du véhicule dans une publication sur Instagram datée du 24 novembre 2019.

Un design malin de la part de Tesla

Justin Martin s’est intéressé au coefficient de traînée (Cx) du Cybertruck, c’est-à-dire la traînée ou résistance d’un objet dans un fluide et dans ce cas, l’air. Ainsi, l’ingénieur a reproduit le véhicule dans son logiciel de mécanique des fluides afin d’en savoir plus. L’intéressé dit être intrigué par le fait que tout semble plutôt bien fonctionner en termes d’aérodynamisme.

Selon lui, le hasard pourrait toutefois avoir une part dans ce succès mais il s’agirait surtout du résultat d’un design très  malin. En effet, Justin Martin a évoqué l’abondante utilisation de pièces triangulaires et de panneaux plats.

cybertruck aérodynamisme
Crédits : Justin Martin sur Instagram

L’ingénieur a également indiqué ne pas vouloir publier une estimation du coefficient de traînée. Toutefois, il a tout de même précisé que ce même coefficient était sûrement moins élevé que les voitures de sport et même que n’importe quel autre véhicule utilitaire.

Par ailleurs, les panneaux verticaux de la voiture seraient selon lui prometteurs. Toutefois, quelques incertitudes demeurent concernant par exemple le passage de roues et d’ouïes d’aération.

Source

Articles liés :

Tesla veut utiliser des rayons laser pour nettoyer les pare-brises !

Les véhicules Tesla sont désormais capables de repérer les cônes de signalisation sur la route

La Tesla Model 3 se débarrasse de son cuir animal pour convenir aux végans !