in ,

Le CHU de Grenoble propose à son personnel de fabriquer des masques en tissu

Crédits : Pxhere

Mis à jour le 20/03/2020

Le 16 mars, une note interne au CHU de Grenoble a été diffusée dans la presse. La direction a proposé à son personnel de fabriquer des masques de protection en tissu, avec des indications précises. Contactée par téléphone, la direction de la communication du CHU assure qu’il ne s’agit que d’une “option complémentaire”.

Suite à la diffusion de cette note interne dans la presse, nous avons posé quelques questions au service Communication du CHU de Grenoble.

Sciencepost : Comment se fait-il que vous proposiez cette “option” à votre personnel , y a t il une pénurie de masques ?

“Non il n’y a pas de pénurie de masques, ni de type soin ni de type FFP2 , nous sommes livrés régulièrement. Jusqu’à aujourd’hui seuls les professionnels de santé en contact direct avec les patients devaient en porter mais à partir de demain (mardi 17) nous allons distribuer des masques à tout notre personnel, y compris administratif. Concernant les patients admis, ils seront répartis au cas par cas.”

“Aucune instruction concernant la fabrication de masque en tissu par eux-mêmes n’a été donnée aux personnels, cette possibilité ayant été partagée avec la communauté hospitalière comme une option complémentaire pour ceux qui le souhaiteraient et qui ne sont pas en contact direct avec des patients.”

Sciencepost : Alors s’il n’y a pas de pénurie pourquoi avoir proposé au personnel de faire ses propres masques ?

“Il s’agit juste d’une possibilité, une option complémentaire pour les personnels qui ne sont pas en contact direct avec les patients. Mais aussi de se préparer au mieux en cas de pénurie de masques.”

Sciencepost : A propos de la température de lavage des masques, vous donnez 30°C dans la note interne. Pourtant d’autres CHU ont indiqué la recommandation de 60°C pour le lavage des textiles. Quelle est la bonne température de lavage ?

“Je ne peux pas vous répondre précisément sur cette question mais je vais essayer de trouver le temps de me renseigner et vous répondrai par mail.”

Sur la page Facebook de Mon Petit Oko, une boutique grenobloise zéro déchet, un appel à fabriquer des masques en tissu pour les professionnels de santé du CHU a été lancé et relayé.

Au vu des sources que nous avons trouvé, il semblerait qu’un passage au fer à repasser ou au sèche-cheveux pendant quelques minutes à plus de 90° soit suffisant pour désinfecter un masque en tissu.

Un groupe Facebook a été créé pour centraliser les besoins à Grenoble et dans plusieurs autres villes.

D’autres hôpitaux et professionnels de la santé dans le besoin

Plusieurs hôpitaux ont lancé un appel à la fabrication de masques en tissu sur Facebook.

 

La note interne du CHU de Grenoble et le patron du masque en tissu

 

Note interne du CHU de Grenoble
Note interne du CHU de Grenoble
Crédits : Craftpassion.com