in

Le chocolat bon pour le cœur ? Pas si sûr…

Crédits : aleksandra85foto / Pixabay

On dit toujours que le chocolat est bon pour la santé. Mais qu’en est-il vraiment? Une étude britannique vient de conclure que la consommation régulière de chocolat et la diminution des accidents cardiovasculaires ne sont finalement pas corrélées.

Nous avions déjà parlé à plusieurs reprises des bienfaits du chocolat sur l’organisme. Celui-ci aiderait entre autres à lutter contre le vieillissement du cerveau et serait bénéfique pour la concentration et la tension artérielle.

D’après une étude de 2004, les flavonoïdes contenus dans le cacao diminueraient le risque de survenue de maladies cardio-vasculaires. Cependant, cette conclusion avait déjà été pointée du doigt, car ces constatations reposaient essentiellement sur des études observationnelles et non sur des études randomisées, ce qui entraîne un risque de biais statistique.

Une nouvelle étude publiée dans le journal Heart montre aujourd’hui qu’une corrélation entre le cacao et le bien-être de nos artères n’est pas étayée par une preuve établissant un lien de cause à effet.

L’équipe composée de cardiologues et d’épidémiologistes des universités de Cambridge, Manchester ou encore du Centre médical académique d’Amsterdam ont étudié un groupe de 21 000 hommes et femmes résidant dans le Norfolk (est de l’Angleterre) et les ont suivi pendant 11 ans en moyenne (les suivis auraient donc commencé en 2004, suite à la publication de la première étude controversée).

Une meilleure santé cardiaque observée, mais pas démontrée

Il est ressorti de cette étude observationnelle que ceux qui déclaraient consommer le plus de chocolat souffraient statistiquement moins de maladies cardiovasculaires. Certes, mais les auteurs soulignent que cette observation n’est pas une démonstration scientifique. Cette corrélation pourrait tout aussi bien être due au hasard, ou, plus probablement, à des biais intrinsèques aux individus testés.

En effet, ceux qui mangent le plus de chocolat sont en moyenne plus jeunes, moins gros, en meilleure santé et pratiquent plus de sport… Autant de facteurs favorisant une bonne santé cardiovasculaire. Autrement dit, il est tout à fait possible que ce soit le style de vie plus que le chocolat qui rende ce groupe de personnes moins sujet à des maladies cardiovasculaires.

Pierre Azam, médecin nutritionniste, souligne « qu’aucune certitude en matière de santé publique ne peut ressortir de ce type d’étude ».

Un vaste projet de recherche a d’ailleurs été lancé en 2014 pour tenter de tirer la question au clair : la prise régulière des flavonoïdes contenus dans le cacao peut-elle vraiment prévenir les infarctus et les accidents vasculaires cérébraux ? Résultats prévus pour 2018.

Sources : HeartSciences et Avenir ; Futura-Sciences