in

Le camion autonome Volvo Vera autorisé à circuler et à transporter des marchandises

Crédits : capture YouTube / Volvo Trucks

Le constructeur suédois fait d’ores et déjà circuler son camion électrique et autonome Vera. Celui-ci a été intégré à un dispositif de transport de marchandises dans la ville suédoise de Göteborg, assurant la liaison entre un centre logistique à un terminal portuaire.

Le Vera autorisé à circuler

En septembre 2018, Volvo présentait le Vera, son camion électrique et autonome. Il faut savoir que celui-ci utilise les mêmes moteurs et batteries que les autres camions électriques de la marque. Par ailleurs, le camion ressemble davantage à une voiture de sport lorsque ce dernier n’a pas de remorque. En effet, la cabine est inexistante du fait de l’absence de chauffeur.

Malgré son apparence, le Vera a bien été pensé pour transporter de gros containers, tout comme les autres camions. Ce dernier est néanmoins plutôt adapté à des trajets courts et assez lents, l’idéal pour les zones portuaires, centres logistiques, lieux de construction de grands édifices (comme les ponts) et autres sites industriels.

Crédits : capture YouTube/Volvo Trucks

Une première mission

Dans un communiqué publié le 13 juin 2019, le constructeur a déclaré avoir reçu les autorisations pour circuler sur la route. Volvo dit avoir scellé un partenariat avec la société DFDS. Celui-ci consiste à transporter des marchandises au sein d’une zone portuaire entre un centre logistique DFDS et un terminal portuaire. Le constructeur a également indiqué que cette phase de test permettra d’améliorer le véhicule afin de le rendre plus performant. Par ailleurs, Volvo n’a pas caché que les infrastructures devront quelque peu s’adapter, notamment en termes de sécurité.

Volvo met également l’accent sur le faible niveau sonore du Vera ainsi que l’absence d’émissions. Selon la marque, ce genre de véhicule sera utile à la fois aux entreprises, mais également à la société en général. Ainsi, le Vera devrait faire l’objet d’une production en série dans un avenir plus ou moins proche, à une date encore non définie.

Cette évolution du projet de Volvo rappelle le développement de celui d’une autre société suédoise : Einride. Cette dernière est à l’origine du T-Pod, le tout premier camion autonome et électrique ayant été autorisé sur la route en mai 2019. Celui-ci a également été intégré à une liaison entre un entrepôt et un terminal de fret.

Voici la vidéo de présentation de la mission du camion autonome Vera :

Sources : Digital TrendsPresse Citron

Articles liés :

Voici le camion autonome de Tesla qui va changer le marché des transports

Voici le premier camion-bûcheron électrique et autonome !

Les robots-chiens de Boston Dynamics sont capables de tirer un camion

Notez cet article