in

Le café est-il déshydratant ou hydrate-t-il autant que l’eau ?

Crédits : iStock

Si vous êtes un buveur régulier de café, cette question peut vous intéresser. Plusieurs études suggèrent qu’une consommation modérée de café ne déshydrate pas. Au contraire, elle aurait même une capacité d’hydratation similaire à celle de l’eau.

Partant du principe que la caféine est un diurétique, on a longtemps conseillé d’éviter, voire même de supprimer des boissons contenant de la caféine du régime alimentaire de personnes qui présentaient un risque de déshydratation ou pendant les périodes de chaleur extrême de l’été. Ce conseil, aussi bien intentionné soit-il, était pourtant erroné. Par définition, un diurétique est un produit qui augmente la production d’urine. Donc l’eau ou toute boisson consommée en grande quantité est un diurétique. Mais il est important de rappeler que le fait d’uriner pus souvent n’est forcément synonyme de déshydratation (perte excessive d’eau corporelle).

La caféine est un diurétique dit « faible » et la tolérance à cet effet est acquise rapidement (en quatre à cinq jours) avec une consommation de caféine régulière. En 1928, une étude portant sur trois personnes avait montré que lorsque les participants ne consommaient pas de caféine pendant plus de deux mois, une dose d’un demi-milligramme par kilogramme de masse corporelle (à peu près le montant dans une demi-tasse de café) suffisait à provoquer une augmentation « notable » de la perte d’urine. Mais la consommation régulière de caféine (pendant quatre à cinq jours) permettait de développer une tolérance à cet effet diurétique, de sorte que plus d’une tasse de café était nécessaire avant qu’un effet ne soit détecté. L’étude suggérait donc à l’époque que la consommation régulière de boissons contenant de la caféine ne conduisait pas à une déshydratation chronique. Bien sûr, la taille de l’échantillon était beaucoup trop mince, mais une enquête menée sur 59 personnes en bonne santé surveillées pendant 11 jours et utilisant des méthodes de recherche et d’analyse contemporaines a confirmé ces résultats datant d’il y a plus d’une décennie.

Une étude expérimentale menée en 2014 est également allée dans ce sens. Elle avait été conduite auprès de 50 hommes en bonne santé âgés de 18 à 46 ans qui ont consommé 4 tasses de café par jour pendant 3 jours ou bu une quantité équivalente d’eau pendant 3 jours. Cela équivaut à 200 ml de café noir par jour soit 4mg/kg de caféine par jour. Leur niveau d’hydratation évalué à partir d’échantillons de sang et du volume d’urine n’avait alors montré aucune différence significative entre consommation de café ou d’eau. Ni les marqueurs sanguins ou urinaires ni le volume d’urine sur 24 heures. Seuls les niveaux de sodium urinaires s’avèrent un peu plus élevés pendant les périodes « café », la caféine augmentant l’excrétion rénale de sodium.

Alors, le café déshydrate-t-il ? Non, si vous en consommez avec modération. Les chercheurs tablent aujourd’hui sur 550 à 575 mg de caféine par jour si vous voulez éviter ses effets néfastes. Outre la déshydratation, notez que le café est généralement consommé pour son effet « stimulant », mais il est important de savoir qu’une consommation excessive produit l’effet contraire.

Source