in

Le bateau autonome Mayflower traversera l’Atlantique en 2020 !

Crédits : capture YouTube / IBMSystemsEurope

Afin de célébrer le 400e anniversaire de la première traversée de l’Atlantique de colons anglais vers le continent américain, le Mayflower effectuera le même trajet. Contrairement à son ancêtre, celui-ci sera autonome et piloté par une intelligence artificielle.

Une IA aux commandes

Comme l’explique TechCrunch dans un article du 16 octobre 2019, le Mayflower est un trimaran entièrement autonome. Celui-ci partira en septembre 2020 et parcourra les 5 000 km séparant les villes de Plymouth en Angleterre et Plymouth dans le Massachusetts (États-Unis). Côté énergie, le navire sera équipé de panneaux solaires, d’éoliennes ainsi que d’un moteur diesel.

Ce voyage servira d’expérience touchant plusieurs domaines tels que la surveillance des mammifères marins, l’étude des microplastiques ainsi que la cybersécurité maritime. Il faut savoir que le Mayflower est totalement autonome, autant d’un point de vue énergétique qu’au niveau de la navigation et des communications.

L’ONG Promare a collaboré avec IBM qui a fourni sa technologie PowerAI Vision, couplée à des radars ainsi qu’à la télédétection par laser (LIDAR). Cette technologie se montrera capable de détecter des objets sur des images et pourra donc éviter certains obstacles et autres dangers. Par ailleurs, le Mayflower embarquera des serveurs et pourra communiquer avec l’extérieur de manière autonome.

S’il s’agit bien d’un hommage, le Mayflower du XXIe siècle n’a franchement rien à voir avec son ancêtre.
Crédits : capture YouTube/ IBMSystemsEurope

Le Mayflower originel

Ce nouveau navire est également symbolique, reprenant le nom d’un navire marchand anglais ayant pris la mer en 1620 afin d’effectuer la traversée entre les deux villes citées en début d’article. D’une longueur de 27,4 mètres, le bateau a transporté des passagers qui furent à l’origine de la fondation de la colonie de Plymouth. Il s’agissait de dissidents religieux anglais et d’autres Européens en quête d’une terre où pratiquer librement leur religion.

Le Mayflower est donc un hommage à la première traversée de l’Atlantique de colons anglais vers le continent américain. Enfin, évoquons le fait que Promare a pensé aux personnes qui resteront à quai et aux autres observateurs. En effet, une expérience de réalité virtuelle leur sera proposée afin de vivre la traversée virtuellement.

Voici une vidéo de présentation du projet publiée par IBM :

Articles liés :

La majorité des déchets plastiques retrouvés en haute mer sont en fait rejetés par les navires de commerce

Cette femme a enchaîné quatre traversées de la Manche à la nage !

Le premier navire électrique voguera dès l’automne en Europe