in ,

Le ballon donné par Poutine à Trump était-il un ballon espion ?

Crédits : capture Youtube / Newsweek

Au lendemain de la finale de la coupe du monde de football 2018, le président russe Vladimir Poutine a offert le ballon officiel de la compétition au président américain Donald Trump. Le ballon en question n’était pas un ballon-espion, mais contenait bien de l’électronique.

Le 16 juillet 2018, lors du sommet USA-Russie qui s’est tenu à Helsinki (Finlande), le président Poutine a voulu fêter la fin de la coupe du monde de football qui a été organisée sur son territoire. Ainsi, ce dernier a offert un ballon au président Trump en déclarant solennellement : « je vous donne cette balle et maintenant, celle-ci est dans votre camp » (vidéo à voir en fin d’article).

Certains observateurs ont indiqué, le plus ironiquement du monde bien sûr, qu’il serait judicieux de vérifier qu’aucun équipement ne se trouvait à l’intérieur du ballon pour espionner la Maison-Blanche. Or après vérifications, il s’avère que le ballon contenait bien un appareillage électronique !

Il s’agissait d’une puce NFC pour Near Field Communication ou « communication en champ proche » en français. Cette technologie permet d’échanger des données à moins de 10 cm de distance entre deux appareils équipés de ce dispositif. Il est question d’une technologie équipant nos terminaux mobiles sous forme de puce ainsi que sur certaines cartes de transport ou de paiement.

Dans le cas du ballon (le Telstar 18 de Adidas) offert par le président russe, le fabriquant n’a jamais caché que le but de la puce NFC était de permettre aux acquéreurs de pouvoir s’y connecter à l’aide de leur smartphone et ainsi avoir accès à des informations concernant la compétition, le ballon lui-même et autres caractéristiques techniques.

Des médias tels que CNN et Bloomberg sont tout de même allés jusqu’à interroger quelques spécialistes en cybersécurité qui ont tous affirmé que l’utilisation d’une puce NFC comme moyen d’espionnage était quelque chose d’improbable. En effet, rien que la distance (10 cm) nécessaire à la connexion entre le ballon et le terminal mobile suffit à le comprendre.

Sources : CNNBloombergAgence Science Presse

Articles liés :

Quelle est la forme idéale d’un ballon de football ?

Implant party : arrivée de la puce RFID sous cutanée en France

Voici le tatouage connecté créé par le MIT !