in

Découvrez les lauréats du Prix Nobel de physique 2021

Crédits : Adam Baker / Flickr

Le Prix Nobel de physique 2021 vient d’être remis conjointement à Syukuro Manabe, Klaus Hasselmann et Giorgio Parisi pour leurs contributions révolutionnaires à notre compréhension des systèmes complexes.

Après la médecine, place à la physique. Il y a deux ans, le Prix Nobel était revenu au cosmologiste américain James Peebles et aux astronomes suisses Michel Mayor et Didier Queloz pour leurs travaux sur la cosmologie et les exoplanètes. L’année dernière, trois lauréats s’étaient partagé la récompense pour leurs découvertes sur les trous noirs. Cette année, le comité récompense plusieurs études portant sur les phénomènes chaotiques et apparemment aléatoires notoirement difficiles à appréhender.

Des contributions révolutionnaires

Le prix revient conjointement à Syukuro Manabe (Université de Princeton, États-Unis) et Klaus Hasselmann (Max Planck Institut, Allemagne) pour leurs travaux sur “la modélisation physique du climat de la Terre, la quantification de la variabilité et la prévision fiable du réchauffement climatique“.

Plus précisément, le Dr Syukuro Manabe a démontré comment l’augmentation des niveaux de dioxyde de carbone dans l’atmosphère pouvait entraîner une augmentation des températures à la surface terrestre. Dans les années 1960, il a notamment été le premier à explorer l’interaction entre le bilan radiatif et le transport vertical des masses d’air. Ses travaux ont plus globalement jeté les bases du développement des modèles climatiques actuels.

Dans les années 70, les travaux du Dr Klaus Hasselmann ont ensuite permis de comprendre pourquoi les modèles climatiques peuvent être fiables malgré des conditions météorologiques changeantes et chaotiques. Il a également développé plusieurs méthodes permettant d’identifier des signaux spécifiques “imprimés” par les phénomènes naturels et les activités humaines dans le climat. C’est notamment grâce à ces recherches que nous pouvons aujourd’hui déterminer quelle part de l’augmentation des températures mondiales peut être attribuée à nos activités.

Le Dr Giorgio Parisi (université Sapienza, Italie) a également été récompensé “pour la découverte de l’interaction du désordre et des fluctuations dans les systèmes physiques de l’échelle atomique à l’échelle planétaire“.

Dans les années 1980, le chercheur avait notamment isolé plusieurs motifs cachés dans des matériaux complexes désordonnés. Ses découvertes permettent aujourd’hui de mieux appréhender de nombreux matériaux et phénomènes apparemment entièrement aléatoires dans des domaines variés (physiques, mathématiques, biologie ou encore neurosciences).

prix nobel de physique
Crédits : Nobel Prize

Rappelons qu’hier le prix de médecine a été décerné à David Julius et Ardem Patapoutian “pour leurs découvertes de récepteurs de la température et du toucher“. La semaine des Prix Nobel se poursuit demain avec la remise du prix de chimie. La remise du prix de littérature aura lieu jeudi. Le Prix Nobel de la paix sera ensuite remis vendredi et le prix des sciences économiques lundi prochain.