in

L’aube du tourisme spatial revisité en posters !

Crédits : Pixabay

Faire du tourisme dans l’espace, visiter des planètes toutes plus différentes les unes que les autres, l’idée alimentait la littérature et le cinéma de science-fiction. Aujourd’hui, le concept de tourisme spatial est différent, mais une entreprise appartenant à la NASA a eu l’initiative de rendre hommage aux idées passées, et ce par le biais de posters élaborés par son studio de design.

Le tourisme spatial a été popularisé dans la littérature par les romans d’anticipation De la Terre à la Lune, trajet direct en 97 heures 20 minutes (1865) et sa suite Autour de la Lune (1869) ou encore dans le cinéma avec par exemple Total Recall, un film de science-fiction sorti en 1990. Dans ces œuvres, les voyages sur la Lune et sur Mars ont nourri les fantasmes les plus intenses pour les passionnés de l’espace de science-fiction, popularisant la conquête de l’espace.

Dans la réalité, les vols habités n’ont seulement pu explorer que la surface de la Lune depuis 1969, mais bon nombre de missions impliquant des sondes et des robots ont fait ce que l’homme n’a jamais pu entreprendre lui-même. Concernant le tourisme spatial en tant que tel, si dans le temps, on imaginait explorer une planète comme on si l’on visitait un pays tropical, ce n’est plus le cas de nos jours.

La définition du tourisme spatial ne concerne aujourd’hui que le voyage dans l’espace dans une navette (et sur la Station Spatiale Internationale) que seuls quelques riches amateurs peuvent se payer, également au prix d’un lourd entrainement destiné aux astronautes. Cependant, des projets toujours plus fous pointent le bout de leur nez, et attendent d’être réalisés pour la plupart d’entre eux.

Voici les posters édités par Jet Propulsion Laboratory (JPL), actuellement chargée de la construction et de la supervision des vols non habités de la NASA :

Découvrez les puissantes aurores (polaires) de Jupiter !
Crédits : JPL / NASA
Mars est le symbole de l’exploration spatiale et d'une potentielle vie extra-terrienne future
Crédits : JPL / NASA
Venus à une température de 460°C à sa surface, ce qui n'empeche pas les scientifiques de penser à installer une colonie là bas
Crédits : JPL / NASA
Encelade est une lune de Saturne peu connue. "Plus de 100 geysers à couper le souffle !"
Crédits : JPL / NASA
Titan, un satellite de Saturne plus connu. Ah, une croisère sur ses lacs d'hydrocarbures... magique !
Crédits : JPL / NASA
Europa, lune de Jupiter. Sous sa couche de glace en surface, se trouverait un océan d'eau salée !
Crédits : JPL / NASA
La "reine de la ceinture d'astéroïdes", la planète naine Cérès, "dernière chance pour obtenir de l'eau avant Jupiter"
Crédits : JPL / NASA
HD 40307 g, une planète extra-solaire présentée comme une "super Terre". Cette abriterait peut être une atmosphère et de l'eau sous forme liquide, mais ici, la gravité serait 1,9 fois plus importante que celle de la Terre !
Crédits : JPL / NASA
Et enfin, pour ceux qui aiment le monde de la nuit, voici PSO J318.5-22, la "planète sans étoile"
Crédits : JPL / NASA

Sources : SlateTour Mag

Crédit images : Jet Propulsion Laboratory

Notez cet article