in

L’astronaute Kathy Sullivan marque une nouvelle fois l’histoire

Crédits : Kathy Sullivan

L’astronaute Kathy Sullivan est récemment devenue la première femme au monde à descendre dans le Challenger Deep, l’endroit le plus profond de la Terre, situé dans la fosse des Mariannes.

Kathy Sullivan, une astronaute de la NASA à la retraite, est connue pour être la première femme américaine à avoir effectué une sortie orbitale. C’était en 1984, à bord de la navette spatiale Challenger. Ce samedi 6 juin, elle est également devenue la première femme au monde à atteindre le point le plus profond de la Terre : le Challenger Deep. Il se situe à plus de 10 900 mètres sous le niveau de la mer, à l’extrémité sud de la fosse des Mariannes.

Ce nouvel exploit, qui s’inscrit dans le cadre de l’expédition “Ring of Fire” financée par la Caladan Oceanic, intervient donc 36 ans après son lancement dans l’espace.

Et de trois pour Victor Vescovo

Peu de personnes ont eu l’occasion de visiter la fosse des Mariannes. La première tentative de descente fut opérée en 1960 par les océanographes Don Walsh et Jacques Piccard, qui s’enfoncèrent à 10 916 mètres de profondeur. La première descente en solo est à mettre au crédit du cinéaste James Cameron qui, en mars 2012, descendit à 10 908 mètres sous la surface. L’explorateur Victor Vescovo battra finalement ce record en avril 2019, s’enfonçant à 10 928 mètres. En mai de la même année, il a même réitéré cet exploit.

C’est d’ailleurs accompagnée du même explorateur que l’astronaute est descendue samedi dans les profondeurs de la Terre. C’est donc, accessoirement, la troisième fois que Victor Vescovo s’enfonce dans le Challenger Deep.

Déployés à partir du navire de soutien “Pressure Drop”, un ancien navire de la marine américaine spécialement équipé, Vescovo et Sullivan ont exploré le bassin oriental de la dépression à bord du “Limiting Factor”, le premier véhicule à immersion profonde certifié pour des expéditions commerciales.

astronaute
L’ancienne astronaute Kathy Sullivan et l’explorateur Victor Vescovo à bord de leur submersible au fond du Challenger Deep. Crédits : Kathy Sullivan

Cette plongée s’inscrit dans la cadre d’une série d’études, menées par la Caladan Oceanic, qui visent à observer des évents volcaniques et à identifier de nouvelles espèces de vie marine en haute mer.

Notons également que, avant de rejoindre la NASA en 1978 en tant que membre du premier groupe d’astronautes américains à inclure des femmes, Sullivan avait suivi une formation de géologue. Elle avait également travaillé en Alaska en tant qu’océanographe.

Après s’être détachée de la NASA, elle revint d’ailleurs a ses premiers amours, participant notamment, en 1996, à l’une des premières croisières à utiliser un submersible pour étudier les processus volcaniques qui forment la croûte océanique. À cette occasion, elle s’était enfoncée à 2,5 km de profondeur à l’est du Pacifique.

Source