in

Las Vegas filmée en infrarouge, ça fait peur !

Crédits : Capture vidéo

Un réalisateur curieux a tourné des images de Las Vegas en infrarouge, et le moins que l’on puisse dire, c’est que le rendu est plutôt effrayant, un véritable décor post-apocalyptique !

Las Vegas, surnommée Sin City (la ville du péché), est célèbre pour ses casinos, ses revues, ses immenses hôtels et autres centres commerciaux géants. En plein cœur du désert de Mojave, la ville est un temple de la consommation et de la fête, où tous les excès sont permis. Tout le monde connait l’adage « Ce qu’il se passe à Vegas reste à Vegas », mais la vidéo disponible en fin d’article aura quant à elle fait le tour du monde !

Cette vidéo est le fruit du travail de Philip Bloom, un réalisateur d’origine britannique à qui l’on doit par exemple le film How to Start a Revolution (Comment commencer une révolution ?) sorti en 2012. Le réalisateur a filmé la ville de Las Vegas en infrarouge et en slow motion, ce qui donne un effet assez incroyable.

Avec comme fond sonore la septième symphonie de Beethoven, le court-métrage de 3,40 minutes glace le sang. Les images sont ternes, les ombres encore plus sombres tandis que les couleurs tirent en général sur le gris et le bleu électrique. Ainsi, l’atmosphère s’avère être bien moins accueillante que celle de l’hilarant film Very Bad Trip, se déroulant également dans la Sin City.

« À ceux qui me demanderont ‘pourquoi ?’, ‘quel est le but ?’, et bien, il n’y en pas vraiment. Cette vidéo est une de mes expérimentations et je trouve l’infrarouge fascinant. » explique le réalisateur.

Le slow motion accentue un sentiment d’inquiétude, pour un résultat édifiant, une beauté « entachée » d’une sorte de frustration quant à l’ambiance terne du résultat. À voir, ne serait-ce que pour revoir le célèbre Mandalay Bay, le cultissime panneau « Welcome to Las Vegas », ou encore les palmiers couleur menthe glaciale !

Voici le court-métrage publié par Philip Bloom le 9 juin 2016 :

Sources : Konbini – Mensquare