in

L’armée française a dévoilé le nom des écrivains de SF recrutés pour anticiper les menaces de demain !

Crédits : PxHere

Il y a plus d’un an, l’armée française avait déclaré vouloir recruter des écrivains de science-fiction. L’objectif ? Imaginer des scénarios et autres situations auxquels les militaires n’auraient pas pensé. Récemment, l’armée a dévoilé le nom des membres de cette équipe baptisée Red Team.

L’armée a bouclé le recrutement

Ce 4 décembre 2020, lors du Forum Innovation Défense, la ministre de la Défense Florence Parly a donné du nouveau sur le projet Red Team. Elle a notamment dévoilé les noms des auteurs et auteures de science-fiction (SF) qui composeront cette équipe. Rappelons que l’armée française avait dévoilé ce projet durant l’été 2019 et avait évoqué la mission des futures recrues : anticiper les risques et les enjeux du monde de demain. À cette occasion, plus de 600 membres du monde culturel et universitaire ont postulé pour rejoindre l’équipe. Seulement une dizaine ont été retenus et mis à part les auteurs à proprement dit, il y aura également des scénaristes, des dessinateurs et des designers, tous baignant dans la SF.

Voici la liste des membres de la Red Team :

Xavier Mauméjean, auteur de SF, fantastique et policier (Les Mémoires de l’Homme-Éléphant, La Vénus anatomique).
Romain Lucazeau, auteur de SF et agrégé de philosophie (Latium).
Laurent Genefort, écrivain de SF et de fantasy (Omale).
DOA, auteur de romans noirs (Pukhtu, Citoyens clandestins).
Xavier Dorison, scénariste et coloriste (Les brigades du tigre).
Virginie Tournay, directrice de recherche au CNRS en science-politique et en sociologie de l’innovation, biologiste de formation et autrice de SF (Civilisation 0.0).
François Schuiten, dessinateur de bande dessinée et scénographe (Les cités obscures, le cycle des Terres creuses).
Jeanne Bregeon, étudiante en design d’interaction à Strate École de Design.

Par ailleurs, deux autres écrivains ont voulu garder l’anonymat, selon eux afin d’éviter le harcèlement en ligne : Hermes et Capitaine Numericus.

Security Cyber Crime Ransomware Malware Hacker
Crédits : Max Pixel

La saison 1 débutera en janvier 2021

Les thèmes que la Red Team abordera dans ses scénarios sont très variés. Il pourra s’agir de cybersécurité, de nations pirates, de nouvelles ressources stratégiques ou encore de réchauffement climatique. L’équipe mène actuellement un projet pilote et entamera officiellement sa première saison dès janvier 2021. Point important : certains travaux seront accessibles au public tandis que d’autres resteront confidentiels. Lors du Forum Innovation Défense 2020, deux scénarios ont fait l’objet d’une présentation.

Le premier concerne un groupe de pirates (les Barbaresques) avec à leur tête une femme charismatique (Alia n’Saadi) dont le visage apparaît constamment dans les médias sous forme de deepfake, donc impossible à identifier. Le second scénario relate l’histoire d’une nation pirate dans laquelle des centaines de millions d’individus ont refusé l’implant d’une puce d’identité obligatoire dans le monde. Ces personnes occupent des littoraux déjà fragilisés par le réchauffement climatique. Elles vivent dans des bidonvilles mouvants, synonyme de vie précaire, mais servant également de base arrière à des groupes actifs. Ceux-ci tenteront sans succès d’envahir la Guyane afin de prendre notamment possession du centre spatial de Kourou et d’autres centres industriels.