in

L’armée des États-Unis veut créer la reconnaissance faciale la nuit !

Crédits : Cody.pope / Wikipédia

Aux États-Unis, l’armée a investi des millions de dollars pour développer une nouvelle technologie de reconnaissance faciale. Cette dernière n’utilise pas de caméras classiques, mais des capteurs infrarouges destinés à relever les différences de température du visage.

De nuit et à distance !

Peu importe l’endroit où l’on teste et/ou déploie la reconnaissance faciale, celle-ci ne fait pas l’unanimité. Or, au moment où cette technologie est de plus en plus décriée, l’armée américaine a innové dans ce domaine. Comme l’explique Medium dans un article du 14 janvier 2019, les Étasuniens viennent de tester une technologie de reconnaissance faciale qui fonctionnera de nuit.

Il est question de capteurs infrarouges de petite taille capables de relever la température du visage. Ensuite, des algorithmes se chargeront de reconstituer et d’identifier l’individu ciblé. Le dispositif devra donc fonctionner de nuit, mais pas seulement. En effet, les militaires ont pensé cette technologie afin que celle-ci soit efficace à travers un pare-brise et même en cas de brouillard. Par ailleurs, la distance est également importante. En effet, cette technologie peut repérer quelqu’un même si la personne se trouve à 500 mètres !

reconaissance faciale infrarouge
Cette technique permet d’obtenir davantage de détails et ainsi reconnaître les individus
Crédits : Polaris Sensor Technologies

Une technologie importante pour l’armée

Ce projet est piloté par la Defense Forensics and Biometrics Agency (DFBA). Cette agence coordonne les activités et les opérations de criminalistique et de biométrie pour le ministère de la Défense des États-Unis. Celle-ci a mandaté deux sociétés pour mettre au point cette technologie : Cyan Systems Inc. et Polaris Sensor Technologies dont la brochure parle d’elle-même.

Ces deux sociétés travaillent sur l’affinement des images infrarouges afin de rendre visibles davantage de détails. Elles détiennent des brevets concernant ce même travail d’affinage ainsi que la reconnaissance faciale infrarouge. Pour l’armée des États-Unis, la reconnaissance faciale semble être une priorité selon la DFBA. Cela permettra aux militaires de déterminer plus rapidement et de manière plus certaine s’il incombe d’éliminer une cible ou non.

Il y a quelques semaines, le ministère de la Défense des États-Unis a fait une autre déclaration surprenante. Celui-ci a évoqué la présence de cyborgs dans les rangs de l’armée à l’horizon 2050. Le ministère a notamment évoqué des technologies destinées à augmenter notamment la vue des soldats, mais également l’ouïe et le contrôle des muscles.

Source

Articles liés :

L’armée américaine reçoit sa première arme laser anti-drones

La photogrammétrie, cette technique utilisée par l’armée américaine pour élaborer des cartes d’un nouveau genre

Les HoloLens 2 sont déjà utilisés par les troupes de l’armée américaine