in

L’arbre le plus vieux d’Europe a été identifié

Crédits : Gianluca Piovesan

Perché sur une falaise dans le sud de l’Italie, un pin blanc a vécu la Renaissance, vu des dizaines de guerres se déchaîner, tandis que des milliers d’organismes vivaient et mouraient sur les pentes rocheuses à proximité. Surnommé Italus, l’arbre a vu beaucoup de monde. Vous en auriez vu aussi, si vous aviez plus de 1200 ans.

Avec une durée de vie estimée à environ 1 230 ans, Italus est aujourd’hui considéré comme le plus ancien arbre scientifiquement daté en Europe, selon un nouvel article publié le 16 mai dans la revue Ecology. Ce majestueux pin de Heldreich a été découvert en Italie dans un ancien bosquet, posté parmi plusieurs autres arbres millénaires dans le parc national du Pollino, au sud de Naples. Avant Italus, le plus vieil arbre d’Europe connu était Adonis, âgé de 1 077 ans et situé en Grèce, qui a été daté en 2016. Mais contrairement à Adonis, il ne fut pas simple de donner un âge à Italus : les entrailles du vieux pin étaient trop abîmées pour permettre une lecture claire.

« La partie interne du bois était comme de la poussière – nous n’avons jamais rien vu de tel », explique Alfredo Di Filippo, du Département des Sciences et Technologies pour l’Agriculture, la Forêt, l’Environnement et l’Énergie de l’Université de la Tuscia, en Italie. « Il y avait au moins 20 centimètres de bois manquant, ce qui représente beaucoup d’années ».

Pour contourner ces années manquantes, les chercheurs ont prélevé des échantillons radiocarbones sur les racines exposées de l’arbre afin de déterminer quand le pin avait commencé à bourgeonner. Ils ont également comparé le dénombrement des cernes des racines du pin et ce qui restait du tronc – qui croissent à des rythmes différents – mais qui peuvent néanmoins fournir des fourchettes de dates approximatives. Avec ces méthodes combinées, l’équipe a estimé que le premier anneau d’Italus s’est formé en l’an 789. Pour mettre cela dans une perspective historique, Italus aurait germé pendant le règne de Charlemagne ! Ses jours sont aujourd’hui comptés, mais selon les chercheurs, l’arbre pourrait tout de même vivre jusqu’à 1300 ans.

Alors qu’Italus semble être le plus ancien arbre scientifiquement daté d’Europe, il y a de nombreux autres spécimens à travers le continent pensés pour être, eux aussi, dans le club millénaire, mais certains n’ont pas encore été étudiés avec autant de rigueur. Par exemple le Llangernyw Yew à Conwy au Pays de Galles, aurait entre 1500 et 5000 ans, mais il ne peut pas être daté avec précision, son noyau s’étant détérioré avec le temps. Un chêne massif appelé Kongeegen (ou « le chêne du roi ») dans la  forêt de Jægerspris du Danemark aurait lui entre 1500 et 2000 ans – mais cela doit encore être scientifiquement vérifié.

Quant aux arbres les plus vieux du monde – les pins bristlecones (Pinus longaeva) – ils sont visibles dans les montagnes Blanches de Californie. L’un d’eux aurait plus de 5000 ans.

Source