in

Pourquoi la langue de cet homme était-elle recouverte de « poils » noirs ?

Crédits : JAMA Dermatology

Un homme s’est récemment présenté dans une clinique de dermatologie en Inde après que le haut de sa langue se soit recouvert d’un épais tapis de fibres noires. Ses médecins lui ont rapidement diagnostiqué une maladie étonnamment courante : la « langue velue noire ». De quoi s’agit-il ?

Selon une étude de cas publiée dans la revue JAMA Dermatology, il y a quelques mois, un homme dans la cinquantaine s’est présenté dans un service de dermatologie indien avec un épais enduit sombre et indolore tapissant le dos de la langue depuis environ deux semaines. Trois mois auparavant, il avait subi un accident vasculaire cérébral (AVC) avec une hémiplégie dense (paralysie du côté gauche de son corps). Dès lors, l’homme a dû se nourrir d’aliments en purée, et prendre des antiplaquettaires oraux et des antihypertenseurs.

À l’examen, l’homme n’avait pas de fièvre et était conscient, avec toujours une faiblesse motrice du côté gauche. Selon le rapport de cas, le revêtement noir était teinté de stries « jaunâtres » près de la ligne médiane et de l’arrière de la langue. Les bords extérieurs, la pointe et le point mort de la langue (au-delà duquel on ne voit plus le reste de la langue) étaient quant à eux parfaitement sains.

Un examen plus approfondi a révélé que ce tapis noir était composé de fibres longues et fines, à l’intérieur desquelles étaient éparpillés des restes de nourriture. Les médecins n’ont identifié aucune croissance bactérienne ou fongique anormale. Dès lors, ils ont rapidement posé un diagnostic : celui de langue velue noire.

langue velue noire
L’image de gauche montre la moitié inférieure du visage du patient alors qu’il tire la langue. L’image de droite montre un gros plan de la langue. Crédits : JAMA Network ® / © 2022 American Medical Association

Impressionnant, mais inoffensif

Cette maladie se produit lorsque de minuscules bosses en forme de cône à la surface de la langue, appelées papilles filiformes, ne se détachent pas comme prévu. Ces papilles poussent généralement sur environ un millimètre de long avant de se détacher dans le cadre d’un processus appelé desquamation. Si le haut de la langue ne subit pas d’abrasion régulière (brossage de dents ou ingestion d’aliments solides et texturés par exemple), ces papilles peuvent alors rester attachées et devenir inhabituellement longues (jusqu’à 18 mm de longueur).

Ainsi, une mauvaise hygiène bucco-dentaire et une alimentation composée d’aliments mous (comme c’était le cas ici) peuvent augmenter le risque de développer une langue velue noire. Ce ne sont pas les seuls facteurs. Une consommation excessive de café, de thé, d’alcool ou de tabac, la consommation de certains antibiotiques ainsi que l’utilisation de certains bains de bouche peuvent aussi perturber le processus de desquamation.

Nous savons également que ces papilles trop longues produisent des kératines, qui leur confèrent cette couleur noire. Les bactéries, champignons et autres particules alimentaires emprisonnés dans ces « poils » contribuent également à leur couleur. Certaines langues peuvent alors apparaître brunes, blanches et même vertes ou roses selon les causes et facteurs impliqués.

Étonnamment, on estime que 13% des personnes développent une langue velue noire à un moment donné de leur vie. Heureusement, cette maladie est généralement inoffensive et de courte durée. Ici, la langue de cet homme s’est rapidement éclaircie avec de simples pratiques d’hygiène buccale. En une vingtaine de jours, sa langue était redevenue parfaitement normale.