in

L’activité cérébrale remplacera-t-elle les mots de passe ?

Crédits : iStock

Selon une nouvelle étude, les réactions de votre cerveau face à certains mots pourraient bien remplacer les mots de passe de votre compte en banque ou de votre compte Facebook.

Des chercheurs de l’université de Binghamton, aux États-Unis, étudient les différentes réactions du cerveau à la lecture de certains mots ainsi qu’un dispositif permettant de reconnaître un individu selon son activité cérébrale. L’étude se base sur la participation de 45 volontaires qui ont dû lire une liste de 75 acronymes, pendant que les scientifiques enregistraient leur activité cérébrale, plus particulièrement celle des zones destinées à la reconnaissance des mots et à la lecture.

Résultat ? Chaque personne présente une réaction cérébrale différente à la lecture d’un même mot. Un programme informatique spécialement mis au point pour l’étude a reconnu chaque participant grâce à son activité cérébrale qui lui était propre : le taux de réussite était de 94 %.

Ce signal pourrait alors remplacer les mots de passe sur Internet et ainsi favoriser la confidentialité. Mais c’est une technologie qui doit encore faire ses preuves : même après quelques améliorations, le dispositif pour analyser l’activité cérébrale restera difficilement accessible à tous les internautes.

Des applications simplifiées et dédiées à ce nouveau mode de sécurisation verront probablement le jour par la suite. Mais pour le moment, une utilisation pour l’armée ou le gouvernement est envisagée : ce système pourra permettre de sécuriser les installations informatiques confidentielles.

Sources : Journal de la Science, Slate.