in

Un lac salé d’Australie vire au rose

Crédits : iStock

Dans un parc de Melbourne, en Australie, un lac salé a totalement changé de couleur pour virer au rose vif il y a quelques jours. Qu’est-ce qui explique ce phénomène aussi étonnant que beau ? 

Si l’on connaissait jusque-là le lagon de Las Coloradas, au Mexique et le lac de Middle Island, en Australie, tous deux célèbres pour être en permanence de couleur rose, ceux qui virent subitement au rose sont plus rares. On peut citer l’exemple de ce lac situé dans le nord-est de la Chine. Il y a quelques jours, c’est un autre lac, cette fois-ci en Australie, qui a embrassé cette couleur si particulière.

Nous sommes à Melbourne, dans le parc de Westgate. Si le phénomène est étonnant, il reste tout à fait naturel comme l’explique le New York Times. « C’est bien réel et c’est un phénomène naturel qui se produit un peu partout sur la planète. C’est ce qui se passe quand la seule chose vivante dans un lac extrêmement salé est un microbe unicellulaire qui aime le sel et qui fabrique des pigments que l’on appelle des “caroténoïdes ».

 

Dans ce cas précis, l’organisme qui cause cette couleur rose vif est une algue, « unicellulaire et inoffensive, la “Dunaliella », explique Mark Norman, le responsable scientifique des Parks Victoria. La combinaison des fortes chaleurs et du faible taux d’humidité qui touchent l’Australie en cette période explique la présence de cette algue.

« Quand l’eau s’évapore, la salinité augmente de huit à dix fois comparé au niveau de l’océan (en comparaison, pour la mer Morte, le ratio est d’un à six), ce qui crée un habitat extrême ou peu d’organismes peuvent vivre. Dans le cas du lac du parc de Westgate, la seule chose qui peut y vivre est une algue unicellulaire. Quand les concentrations en sel sont incroyablement élevées, elle produit des caroténoïdes qui donnent au lac sa couleur », ajoute le quotidien américain.

En réalité, ce même lac salé du parc de Westgate a déjà connu un tel événement de pigmentation, c’était en 2014. Tandis que le climat se réchauffe considérablement, ce type d’événements devrait se produire de moins en moins rarement.