in

La voiture électrique qui va révolutionner le monde de l’automobile

Crédits : Clément Bucco-Lechat / Wikimedia Commons

Développée par la firme allemande NanoFlowcell et présentée en mars dernier au salon de l’automobile de Genève, la Quant e-SportLimousine est une voiture électrique qui pourrait bien révolutionner le monde de l’automobile !

Tüv Süd ayant approuvé en juillet son utilisation sur les routes allemandes et européennes, la Quant e-SportLimousine se prépare donc à débarquer sur le marché. Cette élégante limousine sport en fibre de carbone fonctionne entièrement à l’électricité, ce qui ne l’empêche pas d’être munie de 4 roues motrices et de pouvoir atteindre une vitesse maximale de 380 km/h, tout en accélérant de 0 à 100 km/h en 2,8 secondes à peine. De plus, il n’est pas nécessaire de la brancher à une prise de courant pour la recharger… Cela peut sembler impossible et pourtant NanoFlowcell a réussi ce challenge en laissant tomber la vieille batterie Lithium-ion au profit d’une batterie à flux utilisant de l’électrolyte liquide (une sorte « d’eau salée »).

La Quant e-SportLimousine dispose de deux réservoirs de 200L d’électrolytes liquides, ce produit étant utilisé au cours d’une réaction chimique produisant l’énergie électrique, celle-ci donnant au véhicule une autonomie variant entre 400 à 600 km (selon la vitesse de conduite). Avant de refaire un plein, il faut vidanger les réservoirs du fluide électrolytique usagé et en principe, ce liquide peut être recyclé en vue d’une future réutilisation.

La voiture pèse environ 2,3 tonnes (réservoirs pleins), ce qui est tout de même un peu plus lourd que les précédents modèles de voiture électrique (tel que la Tesla Model S qui pèse 2,1 tonnes) mais pour une capacité de charge multipliée par quatre et un nombre de cycles de charge (nombre maximum de recharges possibles) dix fois supérieurs.

C’est donc une voiture aux capacités sans précédent qui devrait bientôt être commercialisée, Nunzio La Vecchia (PDG et directeur technique de NanoFlowcell) l’explique ainsi : “Les avantages de la batterie NanoFlowcell résident dans sa densité de charge élevée, sa densité de haute performance, et son faible poids par rapport aux systèmes de stockage d’énergie conventionnels. En outre,elle ne contient pas de substances nocives, pas de pièces mobiles, et elle est très efficace”. Le prix n’a toujours pas été annoncé mais ce n’est pas probablement pas un véhicule à la portée de tous. Toutefois, cette technologie sera peut être adaptée sur des automobiles pour le grand public et l’ère de la voiture électrique pourra (enfin) commencer !