in

La vaisselle pour enfant, ne la passez jamais au micro-ondes !

vaisselle bébé
Crédits : PxHere

Selon une étude américaine réalisée récemment en pédiatrie, il y a des choses à éviter de faire avec la vaisselle des enfants. Il est par exemple déconseillé de mettre l’assiette de bébé au micro-ondes et au lave-vaisselle. Pourquoi ?

Depuis plus d’une décennie, nous savons que les assiettes pour enfants en mélamine ne vont pas au four micro-ondes. Bien que ce genre de vaisselle ne comporte pas le sigle « micro-onde » barré, de nombreux parents les font tout de même chauffer. Dans l’idéal, il faudrait réserver ces assiettes pour les plats froids.

Une étude menée par l’American Academy of Pediatrics (APP) et publiée en juillet 2018 rappelle ce qu’une partie des parents savaient déjà : le plastique et le four à micro-ondes ne sont pas vraiment compatibles. S’il existe un risque très important d’émanations de perturbateurs endocriniens (Bisphenol-A, phtalates) et de toxines, les meneurs de l’étude estiment que la vaisselle en plastique devrait également se tenir loin des lave-vaisselles !

Les pédiatres américains indiquent que les divers couverts, verres, assiettes, etc. chauffés lors d’un lavage ou au micro-ondes représentent une source d’émission de toxines que les enfants absorberont avec leur nourriture. Ainsi, il est recommandé de faire la vaisselle à la main pour tout ce qui est vaisselles en plastique.

En 2017, l’Agence européenne des produits chimiques (ECHA) avait classé à l’unanimité le bisphénol A parmi les « substances extrêmement préoccupantes ». Ce perturbateur endocrinien est soupçonné de réduire la fertilité, d’affecter les systèmes nerveux et immunitaires, de modifier l’âge de la puberté ou encore d’augmenter la graisse. Au niveau des phtalates, il est question de maladies cardiovasculaires et d’impact sur le développement de l’appareil génital masculin.

Il existe d’autres toxines et perturbateurs qui peuvent être libérés par les plastiques chauffés au micro-ondes et au lave-vaisselle. Citons les composés perfluorés et polyfluorés très résistants à la chaleur et qui se dissolvent facilement dans l’eau et les graisses. Ainsi, les industriels les utilisent beaucoup dans l’alimentaire (emballages), mais ces composés sont fortement soupçonnés d’être toxiques pour l’Homme et l’environnement.

Évoquons également le perchlorate (ou tétraoxochlorate) qui persiste dans l’environnement durant des décennies, notamment dans les nappes phréatiques et eaux de surfaces. Ce composé cause des perturbations du fonctionnement de la thyroïde et de la croissance et développement du cerveau.

Sources : ConsoGlobe – WRAL

Articles liés :

Cuisiner les œufs au micro-ondes, un danger ?

Camping : Au revoir réchaud, bonjour micro-ondes portable

Vous devriez vraiment arrêter de faire la vaisselle à la main