in

La Terre risque-t-elle une collision avec un astéroïde en novembre ?

asteroide Terre
Crédits : MasterTux / Pixabay

Durant ce week-end, l’effervescence a été palpable aux États-Unis, notamment dans les médias. Et pour cause, il est question d’un astéroïde qui serait capable de pénétrer dans notre atmosphère le 2 novembre 2020. Or, cette date n’est autre que la veille des élections présidentielles outre-Atlantique. Que faut-il savoir sur cet astéroïde ?

Un risque d’impact très réduit

Le 16 août 2020, un astéroïde de la taille d’une voiture a frôlé notre planète « incognito » à une distance d’environ 3 000 kilomètres. L’objet mesurant 5,5 m de large sur 2 m de long est passé à plus de 44 000 km/h au-dessus de l’hémisphère sud. Baptisé 2020 QG, l’astéroïde en question avait été détecté seulement six heures après son passage par l’Observatoire Palomar en Californie (États-Unis).

Du côté des risques, les experts avaient affirmé qu’en cas de « flirt » avec la Terre, l’atmosphère de cette dernière aurait désintégré l’objet. Il se serait alors produit une explosion équivalente à celle de quelques dizaines de kilotonnes de TNT, et ce à environ 4 km du sol. Dans un article publié par la chaîne étasunienne Click2Houston (KPRC-TV) le 21 août 2020, il est question d’un autre astéroïde nommé 2018 VP1. Selon le média, l’objet aurait 0,41 % de chance d’impacter notre planète le 2 novembre.

2018 VP1 astéroide
Voici la position actuelle de l’astéroïde 2018 VP1 s’approchant de la Terre
Crédits : Space In 3D

L’objet représente-t-il vraiment une menace ?

Actuellement, 2018 VP1 file à une vitesse de 35 km/s, soit 125 899 km/h. Se trouvant à plus de 56 millions de kilomètres de la Terre, l’objet s’approche de nous à raison de 6,2 km chaque seconde. Évidemment, cette nouvelle pourrait être très inquiétante. Cependant, il s’avère que les dimensions relatives à cet astéroïde ne sont pas un secret. En effet, l’objet mesure seulement 2 x 0,91 m ! Qu’en est-il de son poids ? Quinze malheureux kilogrammes. Pratiquement trois fois plus petit que l’astéroïde ayant frôlé la Terre le week-end dernier, 2018 VP1 ne représente donc absolument aucune menace.

Aux États-Unis, de nombreux médias ont relayé l’information, tout comme certaines célébrités. La raison de cet engouement est visiblement la date elle-même du « possible impact ». En effet, le 2 novembre 2020 n’est autre que la veille des élections présidentielles aux États-Unis opposant Donald Trump à Joe Biden. Autrement dit, certains y voient une sorte de signe dont la nature semble difficile à cerner. Enfin, rappelons tout de même qu’il est possible de suivre le trajet en temps réel de l’astéroïde 2018 VP1 sur la plateforme Space In 3D.