in

La structure souterraine du plus grand geyser du monde enfin explorée

Crédits : James St. John / Flickr

Des chercheurs basés aux États-Unis ont mené une énième étude sur le Steamboat Geyser, le plus grand geyser du monde. Toutefois, l’objectif était cette fois d’explorer sa structure souterraine s’enfonçant à plus de cent mètres de profondeur dans le parc national de Yellowstone.

De nouvelles connaissances sur le geyser

Couvrant une surface de près de 9 000 km², le parc national de Yellowstone aux États-Unis abrite pas moins de 400 geysers. Ces sources chaudes jaillissent par moment, offrant alors un magnifique spectacle dans le parc. Parmi eux se trouve le Steamboat Geyser qui est capable de projeter de l’eau à plus de cent mètres de hauteur. Il s’agit tout simplement du plus grand geyser actif du monde. Alors que son dernier réveil date de mars 2018 et des chercheurs de l’Université de l’Utah en ont profité pour explorer ses profondeurs. Leur compte-rendu a fait l’objet d’une publication dans le Journal of Geophysical Research le 7 mars 2021.

Durant les étés 2018 et 2019, les scientifiques ont déployé une cinquantaine de sismomètres portables autour de la source. Chacun de ces dispositifs de la talle d’un ballon de football avait pour mission de détecter et d’enregistrer les mouvements dans le sol. Or, chaque mouvement sismique permet de savoir ce qui se passe en profondeur et d’avoir un aperçu de la surface souterraine.

Rien que durant l’été 2019, les appareils ont détecté sept éruptions majeures, avec un intervalle compris entre trois et huit jours. Selon les données récoltées, les fissures et canaux souterrains à l’origine du Steamboat Geyser s’enfoncent jusqu’à 140 m de profondeur !

Steamboat Geyser
Crédits : Yellowstone.org

Il reste toutefois encore beaucoup de choses à apprendre

Les scientifiques rappellent qu’il s’agit d’une grande première. En effet, jamais une image de la structure souterraine d’un geyser de plus de cent mètres de profondeur n’avait été obtenue. Avant cela, la structure du Old Faithful, également dans le parc Yellowstone, détenait la palme avec quatre-vingts mètres. Ce dernier engendre des jets de plus de cinquante mètres de haut, mais est toutefois beaucoup plus actif que le Steamboat Geyser avec une éruption toutes les quatre-vingt-dix minutes. Les chercheurs expliquent toutefois ne pas savoir pourquoi certains geysers sont très actifs et d’autres beaucoup moins. Leur hypothèse est que la structure souterraine contrôle les caractéristiques de l’éruption du geyser.

Lors des précédentes éruptions du Steamboat Geyser, le bassin thermal Cistern Spring à proximité avait baissé de niveau. Les chercheurs de l’époque avaient donc pensé que les deux structures étaient interconnectées. Cette étude récente montre cependant qu’il n’y a en réalité aucune connexion directe. En revanche, ceci ne signifie pas que les deux structures soient totalement séparées. De petites fractures (ou des pores) dans la roche peuvent être à l’origine de la baisse de niveau du bassin lors des éruptions du geyser.

Malgré ces avancées, il est encore trop tôt pour savoir si les chercheurs arriveront un jour à en percer tous les mystères de ce geyser. L’objectif suprême est d’en prévoir les éruptions, mais il semble que le chemin à parcourir reste encore très long.