in

La sonde Hayabusa-2 entame son voyage retour vers la Terre

La sonde Hayabusa 2 a entamé son retour vers la Terre après un voyage débuté en 2014 ! Crédits : Wikipedia

Lancée en 2014, la sonde japonaise Hayabusa-2 est sur le point d’entamer son voyage de retour vers la Terre, avec dans ses bagages des échantillons de l’astéroïde Ruygu.

Se tenir sur la surface d’un astéroïde, il n’y avait que le film Armageddon qui pouvait nous permettre de l’imaginer. Mais il y a quelques mois, la réalité a dépassé la fiction. Deux petits robots se sont détachés de la sonde Hayabusa-2, de la JAXA, pour venir sur la surface de Ryugu, un astéroïde évoluant à 300 millions de kilomètres de la Terre.

Ces deux petits robots ont été en mesure de prendre des photos de la surface de l’objet, permettant aux responsables de la mission de mieux caractériser la topographie des lieux. Mais le principal objectif de l’agence japonaise était de récolter des échantillons dans le but de les ramener sur Terre pour des analyses.

Sur place, les opérations se sont relativement bien déroulées. Il y a quelques mois, la JAXA a fait exploser une petite partie de la surface de l’astéroïde pour faciliter la capture de poussière. Depuis, ces échantillons ont été mis sous scellés. Il est maintenant l’heure de les ramener sur Terre.

astéroïde
La surface de l’astéroïde Riygu photographiée en septembre 2018. Crédits : JAXA

Un retour prévu fin 2020

La sonde japonaise – de la taille d’un frigo – devrait normalement s’extirper de l’orbite de Ryugu ce mercredi. Elle devrait ensuite faire feu avec ses moteurs principaux au début du mois prochain, pour finalement revenir sur Terre vers la fin de l’année prochaine.

Notons qu’il avait fallu trois ans et demi à la sonde pour arriver en premier lieu à destination, mais l’astéroïde est aujourd’hui plus proche de la Terre, d’où ce temps de voyage raccourci.

« On se sent un peu triste. Ryugu est au cœur de notre vie quotidienne depuis un an et demi, a déclaré Yuichi Tsuda, responsable de ce projet. Mais nous sommes en même temps déterminés à faire de notre mieux pour ramener la sonde à la maison. Nous espérons que Hayabusa-2 nous fournira de nouvelles connaissances scientifiques ».

En effet, cet astéroïde a relativement peu évolué depuis la formation du système solaire il y a environ 4,5 milliards d’années. L’analyse de ces échantillons pourrait alors permettre aux chercheurs d’en apprendre davantage sur notre histoire.

On note également que Hayabusa-2 devrait normalement “lâcher” son butin sur Terre dans le désert australien. Elle poursuivra ensuite sa route vers de nouvelles aventures. On ne connait pas encore sa prochaine destination, mais elle pourrait « effectuer une nouvelle exploration d’astéroïde », a déclaré à l’AFP le porte-parole de la JAXA, Keiichi Murakami.

Source

Articles liés :

L’astéroïde Bennu photographié à 690 mètres de distance

La moitié de nos océans pourraient provenir de ces astéroïdes

L’astéroïde Apophis nous frôlera de 31 000 km en 2029