in

La SNCF annonce un « TGV du futur » pour les JO de 2024 !

Crédits : capture YouTube / Le Parisien

La SNCF et la société Alstom ont récemment présenté leur nouveau projet : un « TGV du futur ». Les voitures de ce dernier seront modulables, ce qui devrait permettre de proposer des places à bas coût. Par ailleurs, ce nouveau train devrait être plus écologique, malgré son caractère ultra-connecté, mais également plus spacieux et accessible.

De nombreuses économies

Issu d’un accord scellé en 2018, le nouveau TGV est construit par Alstom dans ses ateliers situés à Aytré, près de La Rochelle. La première rame prend actuellement forme et le « chaudron » (enveloppe extérieure) vient d’être présenté par la SNCF, comme l’indique Le Parisien dans un article du 17 juillet 2020. Prévu pour être livré en 2024 (avant-première en avril 2023) à l’occasion des Jeux Olympiques de Paris, ce nouveau train baptisé « TGV M » devrait être construit en une centaine d’exemplaires.

Initialement en interne, le train portait l’officieuse appellation « TGV 20-20 ». Et pour cause, il est question de 20 % d’espace gagné grâce à des motrices de taille réduite mais également 20 % de capacité en plus (jusqu’à 750 passagers). La SNCF promet également 20 % de consommation d’énergie en moins et une réduction de 20 % du coût de fabrication.

TGV futur SNCF
Crédits : capture YouTube / Le Parisien

Connecté, écologique, confortable et accessible

Ce TGV 5.0 sera également celui du tout connecté, avec son Wi-fi évolutif ou encore son éclairage à LED. De plus, il sera équipé de milliers de capteurs réalisant 25 000 mesures par secondes ! Ceci permettra de réduire les factures de maintenance de 30 %. Par ailleurs, ce train entrera dans une dimension écologique avec une fabrication intégrant 97 % de matériaux recyclables.

L’évolution se situe également au niveau du confort et de l’accessibilité. La SNCF évoque davantage de place pour les jambes, une climatisation revue ainsi que la présence d’élévateurs pivotants destinés aux personnes à mobilité réduite. Ces dernières pourront en effet accéder au train de manière totalement autonome.

Enfin, la modularité semble être l’innovation la plus intéressante concernant le TGV M. Le temps nécessaire pour transformer une voiture 1ere classe en une voiture 2nde classe serait de seulement une demi-journée ! De plus, le nombre ainsi que la position des voitures pourront s’adapter aisément aux besoins. Toutes ces innovations et économies devraient permettre, selon la SNCF, de proposer des offres à bas coût aux usagers.

Rappelons qu’en 2017, la SNCF avait déclaré vouloir rendre ses trains autonomes dès 2022. Or, cette mesure devrait concerner les TGV dès 2023. Le TGV M sera-t-il également de la partie ?

Voici le reportage publié par Le Parisien sur la présentation du projet :