in

La sieste chez les personnes vieillissantes permet de mieux préserver leurs capacités cognitives !

Crédits : ghcassel / Pixabay

Les plus jeunes, et particulièrement les enfants, n’apprécient guère la sieste. Les personnes prenant de l’âge l’affectionnent davantage. Une récente étude chinoise explique que la sieste permet une meilleure flexibilité mentale après un certain âge.

La sieste bénéfique pour le cerveau ?

En 2019, nous relations une étude chinoise ayant conclu que la sieste à l’école primaire avait de nombreux bienfaits. L’étude portant sur des enfants de 10 à 12 ans a démontré que la sieste après le déjeuner permettait chez les enfants une meilleure maîtrise de soi, un plus grand sentiment de bonheur, moins de problèmes de comportement, et donc une plus grande réussite scolaire. Qu’en est-il dans le cas des personnes plus âgées ? Une autre étude chinoise publiée dans la revue General Psychiatry le 2 janvier 2021 portait sur 2 214 personnes de plus de 60 ans. Les volontaires devaient décrire leurs habitudes en lien avec le sommeil et la sieste avant de subir des tests. L’objectif ? Mesurer leurs capacités cognitives, notamment leur concentration dans le cadre de la résolution de problèmes.

Les participants à l’étude n’avaient pas toutes les mêmes durées et fréquences en ce qui concerne la sieste. Toutefois, les analyses ont permis de dégager une tendance générale : les volontaires faisant régulièrement des siestes au milieu de la journée avaient de meilleures capacités cognitives que les autres. Les chercheurs ont également mis en exergue une meilleure fluidité du langage ainsi qu’une meilleure mémoire.

sieste
Crédits : iStock

Une meilleure santé physique et mentale

La conclusion de cette étude rejoint celles d’autres travaux en Chine chez les adultes. En 2016, une étude avait conclu que faire un petit somme dans l’après-midi permettait de mieux préserver ses facultés cognitives. D’autres études – notamment étasuniennes – avaient également fait un lien entre le sommeil et le système immunitaire. L’étude du 2 janvier 2021 a d’ailleurs apporté un élément allant dans le même sens. Selon les chercheurs, un individu souffrant d’une maladie ou d’un endommagement de ses cellules voit sa réponse immunitaire régulée grâce à la sieste.

Les études citées permettent donc d’affirmer avec certitude que lorsque nous vieillissons, faire régulièrement des siestes est un acte bénéfique pour notre santé physique et mentale. Notons tout de même que certaines personnes ne parviennent pas à faire de sieste dans la journée. Une bonne occasion de s’y mettre ? Attention tout de même, certains moments ne s’y prêtent pas ! En septembre 2020, un homme en pleine sieste a été flashé sur la route à plus de 140 km/h alors que sa Tesla Model 3 était en mode Autopilot !