in ,

La salle de contrôle du réacteur n°4 de la centrale de Tchernobyl ouverte au public !

Crédits : Wikimedia Commons

Depuis plusieurs années, un genre de tourisme atypique s’est organisé autour de la zone où se trouve la centrale de Tchernobyl. Comme si cela ne suffisait pas, la salle de contrôle de la centrale a été récemment ouverte au public, et ce malgré la radioactivité ambiante.

Une curiosité scientifique et touristique

Rappelons tout d’abord que “la zone” – ou zone d’exclusion de Tchernobyl – est un lieu interdit au public dans un rayon de 30 kilomètres autour de la centrale. Celle-ci – établie après le terrible accident du 26 avril 1986 – couvre une superficie de 2 600 km², c’est-à-dire autant que le Luxembourg ! Cela n’empêche pas quelques tour opérateurs spécialisés d’y organiser des expéditions de quelques heures. Il est en effet préconisé de ne pas rester très longtemps dans ce périmètre en raison des radiations.

La zone est une véritable curiosité, autant pour les scientifiques que les touristes, dont un regain d’activité a été observé grâce à la série diffusée cette année par HBO. La ville de Prypiat créée en 1970 est aujourd’hui une ville morte où la Nature a repris ses droits. En réalité, cet endroit est devenu une véritable réserve naturelle ayant favorisé un retour des grands animaux accompagnant celui de la végétation. Par exemple, il y a aujourd’hui sept fois plus de loups dans la zone d’exclusion qu’à l’extérieur. Durant l’été 2018, l’un d’entre eux s’est même définitivement aventuré hors de la zone, une première.

Des touristes dans la centrale !

Visiter la zone d’exclusion expose les individus à des taux de radiation particulièrement élevés. Toutefois, les autorités ukrainiennes ont autorisé les agences de voyages à aller encore plus loin, selon un article de CNN publié le 4 octobre 2019. En effet, il a été confirmé que la salle de contrôle du réacteur n° 4 de la centrale était désormais ouverte au public ! L’argument pour attirer le touriste est déjà tout trouvé : visiter le lieu de l’origine de la pire catastrophe nucléaire de tous les temps.

Crédits : Wikimedia Commons

CNN rapporte néanmoins que des précautions seront prises concernant les touristes. En effet, il est question de visites courtes et d’un équipement adapté composé d’une combinaison, d’un casque et de gants. Par ailleurs, deux tests radiologiques seront réalisés sur ces mêmes visiteurs après coup, et ce afin de mesurer leur exposition à la radioactivité.

Il faut savoir que cette initiative est vivement soutenue par le président de l’Ukraine en personne, Volodymyr Zelensky. L’intéressé a déclaré que Tchernobyl représente depuis de nombreuses années un aspect négatif de son pays. Il s’agit alors de faire en sorte de redorer son image. Autrement dit, la zone d’exclusion et plus précisément la centrale de Tchernobyl sont officiellement considérées comme des attractions touristiques !

Articles liés :

Des drones identifient des “points chauds” inconnus dans la zone interdite de Tchernobyl !

Comment Tchernobyl est devenu un paradis pour les espèces rares

Coloniser Mars à l’aide des mutations causées par la catastrophe de Tchernobyl ?