in

La prochaine version d’iOS permettra de déverrouiller un iPhone en portant un masque !

Crédits : Max Pixel

La prochaine version du système d’exploitation mobile d’Apple iOS va s’adapter à l’épidémie de Covid-19. En effet, il est question de faciliter le déverrouillage d’un iPhone par une personne portant un masque. Mais il s’agit également de rendre ce smartphone compatible avec les applications de suivi de la population.

Pas besoin d’enlever son masque

Selon un article publié par The Verge le 29 avril 2020, Apple travaille sur la version 13.5 de l’iOS. Celle-ci, destinée aux iPhone et autres iPad, est actuellement en version bêta. Plusieurs nouveautés sont attendues concernant cette version du système d’exploitation dont la version finale est prévue pour la mi-mai.

La première nouveauté concerne le déverrouillage de l’iPhone. Il s’agit de faciliter l’accès à l’appareil dans le cas d’un utilisateur portant un masque de protection. Rappelons qu’il existe déjà des tutoriels permettant de configurer Face ID afin d’identifier un visage masqué. Toutefois, Apple a décidé d’adapter son système biométrique à la crise actuelle liée à l’épidémie de Covid-19. Dans les faits, Face ID donnera la possibilité d’utiliser le code de déverrouillage afin d’accéder à l’iPhone. En effet, le système ne cherchera pas à identifier le visage si ce dernier porte un masque.

Bientôt, il sera recommandé, voire obligatoire, de porter un masque hors de chez soi, que ce soit au travail, dans la rue, dans les transports et autres lieux publics. De fait, cette nouvelle fonctionnalité est bienvenue puisqu’elle permettra aux utilisateurs d’éviter de retirer et de remettre leur masque à chaque fois qu’il sera question de déverrouiller leur smartphone.

masque coronavirus covid-19
Crédits : Matthew de Lange / iStock

Compatible “contact tracing”

La version finale de l’iOS 13.5 comportera d’autres nouveautés. Rappelons que Apple et Google ont ensemble mis au point une interface de programmation de “contact tracing”. Ainsi, les iPhone et iPad deviendront compatibles avec toutes les applications de suivi de la population basées sur ce système.

« Partout dans le monde, les gouvernements et les autorités sanitaires travaillent ensemble pour trouver des solutions à la pandémie de COVID-19, pour protéger les gens et remettre la société en marche. Les développeurs de logiciels contribuent en créant des outils techniques pour lutter contre le virus et sauver des vies. Dans cet esprit de collaboration, Google et Apple annoncent un effort conjoint pour permettre l’utilisation de la technologie Bluetooth afin d’aider les gouvernements et les agences de santé à réduire la propagation du virus, avec la confidentialité et la sécurité des utilisateurs au cœur de la conception » peut-on lire sur la page officielle du projet d’Apple et Google.

En France toutefois, cette fonction ne sera pas débloquée. Et pour cause, notre gouvernement a pris la décision de développer son propre système de suivi baptisé StopCovid. D’autres nouveautés mineures seront toutefois au rendez-vous. Citons par exemple la désactivation de l’effet de loupe dans Facetime lors d’une conversation. Or, l’aspect pratique de ce changement est bien réel en période de confinement. En effet, en télétravail, les visioconférences de plus de trois personnes sont désormais plus nombreuses. Et l’effet de loupe peut, dans ce type de cas, devenir très gênant.