in

La première course de voitures volantes pourrait avoir lieu dès cette année

Porteur d’un projet en cours depuis déjà plusieurs années, la société Alauda semble détenir les clés de l’avenir du sport automobile de course. En effet, il est question de courses de voitures volantes, dont la première pourrait être organisée dès cette année. Actuellement, Alauda continue de travailler sur son propre véhicule et attend ses concurrents de pied ferme.

Un prototype bientôt finalisé

Les véhicules 100 % autonomes font leur petit bonhomme de chemin. Divers constructeurs s’y attellent, notamment en ce qui concerne les voitures et autres taxis volants. Comme c’est le cas de tout véhicule, certains pensent déjà à la compétition. C’est justement le cas de la société Alauda, qui compte organiser la première course de voitures volantes.

Alauda est en train de développer sa première voiture volante, baptisée Airspeeder, et un prototype a déjà été présenté durant l’été 2019. Sur son site officiel, Alauda explique que le véhicule se trouve actuellement dans une phase avancée et pourrait être opérationnel dans quelques mois. En ce moment, des pilotes de l’armée de l’air des États-Unis testent le MK4, tout dernier prototype de Airspeeder. Rappelons tout de même qu’il est question d’un engin électrique capable de filer à 200 km/h à 50 mètres au-dessus du sol.

mk4 alauda voiture volante
Crédits : Alauda / Airspeeder

Une première en 2020 ?

Alauda planche sérieusement sur ces courses de voitures volantes. Or, la première de ces courses pourrait voir le jour d’ici la fin 2020, mais rien n’est certain pour le moment. Pour cette société, ce type de compétition pourrait incarner un nouveau sport mécanique à succès. Ceci serait éventuellement possible, notamment grâce à une diffusion télévisée à l’international sur le même modèle que la Formule 1.

Fondée par l’entrepreneur australien Matt Pearson, la société Alauda est née d’une campagne de financement participatif lancée sur la plateforme Kickstarter en 2017. L’objectif était alors de financer le premier prototype de Airspeeder. Déjà à l’époque, il était question d’organiser à termes des courses de voitures volantes.

Toutefois, encore faudrait-il avoir des concurrents dignes de ce nom ! En effet, la plupart des constructeurs s’intéressent aux taxis volants et finalement peu d’entre eux désirent proposer un modèle de compétition. Citons par exemple la start-up slovaque AeroMobil et son véhicule électrique hybride capable d’évoluer à la fois dans les airs et sur la route. En 2017, le géant Airbus dévoilait son projet de prototype volant Vahana, dont une version revisitée en 2019. L’an dernier, la société nippone NEC effectuait un premier essai réussi mais plutôt timide.