in

La plus petite maison du monde ne mesure que 10 microns !

Crédits : Université McMaster

La plus petite maison du monde est canadienne ! Sculptée dans du silicium, elle ne mesure que 10 microns de long. Pour vous mettre à l’échelle, elle est plus petite qu’un cheveu humain.

La micro-maison réalisée l’an dernier par les ingénieurs de l’Institut Femto-ST de Besançon était deux fois plus grande. Nous devons cette prouesse au chercheur canadien Travis Casagrande, de l’Université McMaster. Conçue selon l’esthétique des maisons en pain d’épice typiques de la période de Noël, la maisonnette de 10 microns de long pour 6 de large (1 micron = 1 millième de millimètre) se caractérise par ses nombreux détails.

Vous retrouverez, par exemple, une petite couronne de bienvenue placée juste au-dessus de la porte, un petit paillasson arborant le drapeau canadien, ou un petit sapin gravé sur le côté. On remarque également les petites briques de la cheminée et le nom de l’université gravé sur le toit.

Une instrumentation de pointe

Cette micro-maison a été taillée dans du silicium au moyen d’un rayon ionique, agissant comme une sableuse. Pour manipuler son instrument, le chercheur s’est également servi d’un microscope électronique. Contrairement au microscope optique traditionnel, qui concentre la lumière à travers des lentilles optiques, cet instrument utilise un faisceau d’électrons pour illuminer un échantillon. Vous obtenez alors des images beaucoup plus grosses.

« Alors que l’esprit des décorations est festif, l’intention de ce projet était de démontrer les capacités du centre de recherches et de stimuler la curiosité scientifique du grand public », explique le chercheur.

La maison est ici posée sur la tête d’un bonhomme de neige nous faisant un clin d’oeil :

maison
Crédits : Centre canadien de microscopie électronique de l’école de Hamilton, en Ontario

Pour nous donner une véritable idée de l’échelle, cette photo nous montre le bonhomme de neige positionné à côté d’un cheveu humain :

maison
Crédits : Centre canadien de microscopie électronique de l’école de Hamilton, en Ontario

Rappelons également qu’il y a trois ans, à l’occasion des 150 ans du Canada, des chercheurs de l’Institute for Quantum Computing (IQC), de l’Université de Waterloo, avaient également établi un nouveau record du monde en créant un drapeau mesurant près d’un centième de la largeur d’un cheveu humain.

« Avec ce drapeau national à l’échelle nanométrique, l’avenir de la technologie canadienne est dorénavant solidement fixé dans le monde quantique et dans celui de la nano-échelle », avait alors déclaré Tobi Day-Hamilton, directeur adjoint des communications et des initiatives stratégiques à l’IQC.

drapeau
La feuille d’érable, véritable symbole canadien, a pu être gravée sur une plaquette de silicium. Crédits : University of Waterloo

Source

Articles liés :

Voici à quoi ressemble un papillon au microscope électronique à balayage

Dans nos estomacs, ces bactéries deviennent elles aussi résistantes aux antibiotiques

Ils ont réussi à simuler le processus de fossilisation… en un jour seulement