in

La piscine la plus profonde au monde verra bientôt le jour en Angleterre

Crédits : Blue Abyss

Les futurs touristes de l’espace devront se préparer aux conditions difficiles d’un vol suborbital ou d’un séjour longue durée vers la planète rouge. Dans cet esprit, le Blue Abyss, le premier centre d’entraînement spatial privé au monde, sera bientôt construit au Royaume-Uni.

Une piscine de flottabilité neutre est une piscine permettant de simuler sur Terre ce qui est le plus semblable à l’apesanteur. Ces structures sont le plus souvent utilisées par les astronautes s’entraînant pour leurs futures sorties extravéhiculaires.

La plus grande de ces piscines se trouve au Laboratoire de flottabilité neutre. Retrouvé au Centre spatial Lyndon B. Johnson, à Houston (Texas), il est fréquenté par les astronautes de la NASA depuis 1995. La structure abrite un bassin de 61 mètres de long pour 31 mètres et 12 mètres de profondeur au fond duquel se trouve une reproduction de la partie américaine de la Station Spatiale Internationale (ISS).

Un gouffre sous-marin privé

Cette incroyable structure sera toutefois bientôt détrônée par la piscine du Blue Abyss, un pool de recherche privé dont la construction est prévue au Royaume-Uni, près de l’aéroport de Cornwall Newquay. Les futurs touristes de l’espace pourront s’y préparer aux vols spatiaux proposés par des entreprises telles que Blue Origin, SpaceX ou encore Virgin.

À l’intérieur de ce laboratoire sera mis à disposition un simulateur de vol parabolique, un simulateur de force centrifuge et autres caissons de décompressions, mais également une piscine 50 mètres de long pour 40 mètres de profondeur avec un puits s’enfonçant à 50 mètres. La structure pourra contenir 42 000 mètres cubes d’eau, soit l’équivalent d’environ 17 piscines olympiques.

Une fois construite, cette piscine détrônera le Deepspot, l’actuelle piscine la plus profonde du monde avec ses 45,5 m de dénivelé. Inaugurée l’année dernière en Pologne, elle n’est réservée qu’aux plongeurs, proposant notamment des reproductions de grottes sous-marines et de ruines mayas, ainsi qu’une petite épave à explorer.

piscine blue abyss
La piscine Blue Abyss aura un puits de 50 mètres de profondeur pour simuler des conditions de microgravité. Crédits : Blue Abyss

Un centre multifonctions

Outre la formation d’astronautes, cette piscine sera également disponible pour le secteur de la plongée commerciale (tests, formation, exercices préopérationnels), ainsi que pour les tests et entraînements de submersibles, entre autres choses.

Le centre sera en effet coiffé d’un toit coulissant à travers lequel une grue de 33 tonnes pourra descendre de gros objets dans la piscine, comme des décors de films sous-marins ou des maquettes de systèmes de grottes. La température, l’éclairage et la salinité de l’eau seront également réglables pour simuler différentes conditions, y compris différents courants à différentes profondeurs.

Blue Abyss a été imaginé par Robert Partington, l’architecte de la célèbre tour Gherkin à Londres. Le centre, dont le coût total avoisinera les 150 millions d’euros, devrait ouvrir ses portes en 2023.