in

La plus grande fleur du monde repérée en Indonésie (et elle pue)

Crédits : Arne Müseler

En Indonésie, une équipe d’écologiste annonce avoir découvert la plus grande fleur du monde. Visuellement attrayante, elle dégage en revanche une forte odeur de viande en décomposition.

Le titre de plus grosse fleur du monde revient (encore) à l’espèce Rafflesia tuan-mudae. Ces plantes ne présentent ni racine, ni tige ni feuille, juste d’énorme pétales révélés par un bourgeon. Le précédent record était détenu par une fleur de 107 centimètres de diamètre, repérée il y a quelques années dans les jungles de l’ouest de Sumatra. Elle vient d’être détrônée par un spécimen repéré il y a quelques jours non loin de celle-ci, à Nagari Baringin, dans district de Palembaya. Cette fleur, apprend t-on, présenterait un diamètre de 111 centimètres !

Il s’agit du plus grand spécimen de Rafflesia jamais été documenté“, a déclaré l’écologiste Ade Putra à l’agence de conservation Agam à Sumatra. “La floraison de la fleur ne durera qu’une semaine environ avant de se flétrir et de pourrir“, a-t-il ajouté.

Une odeur nauséabonde

Outre son diamètre impressionnant, Rafflesia tuan-mudae se distingue également avec ses pétales rouges ponctués de petites taches blanches. Cette fleur, nommée d’après le colonialiste britannique Sir Stamford Raffles qui en a repéré un en Indonésie au début du XIXe siècle, présente également une très forte odeur de viande en décomposition. Une stratégie intelligente, puisque les mouches qui assurent sa pollinisation sont de grandes amatrices de viande faisandée.

Vous retrouverez l’espèce dans plusieurs pays d’Asie du Sud-Est, principalement aux Philippines, à Sumatra et dans l’état malaisien de Sarawak, sur l’île de Bornéo. Il faut également savoir que la fleur vit en parasite sur la vigne Tetrastigma. Autrement dit, sa survie dépend de cet organisme.

fleur
Ce spécimen de Rafflesia Tuan-younge trouvé à Nagari Baringin, dans district de Palembayan à l’Ouest de Sumatra, est le plus grand jamais enregistré. Crédits : Rizka Desri Yusfit

On rappelle également qu’il y a quelques mois, une équipe de chercheurs annonçait avoir identifié en Chine une espèce de plante fossile vieille de plus de 174 millions d’années, baptisée Nanjinganthus dendrostyla. On pensait auparavant que les premières plantes à fleurs (angiospermes) s’étaient développées il y a environ 130 millions d’années. Cette découverte repousse donc l’origine des fleurs d’au moins 44 millions d’années.

Malgré tout, le monde des fleurs reste encore aujourd’hui très mystérieux. De nombreuses questions restent en effet en suspens. Par exemple, les chercheurs ne savent toujours pas pourquoi elles sont apparues si tardivement par rapport aux autres végétaux qui peuplaient la Terre depuis au moins 220 millions d’années. Nous ne savons pas non plus pourquoi ni comment elles se sont aussi rapidement imposées ensuite.

Source

Articles liés :

Les fascinantes photos d’une espèce d’abeille qui fait sa sieste dans les fleurs

Des arbres en fleurs gigantesques peuplaient l’Amérique du Nord il y a 90 millions d’années

Des fleurs robotisées imprimées en 3D pour protéger les abeilles ?