in

La plupart des OVNIS seraient des drones de surveillance chinois

ovni
Crédits : iStock / ursatii

Les agences de renseignement américaines ont passé ces dernières années à analyser des images de centaines de rencontres récentes avec des OVNIS. Selon plusieurs responsables, qui se sont entretenus anonymement avec le New York Times, bon nombre de ces observations ne sont probablement que des drones de surveillance, pour la plupart chinois. D’autres ne seraient que des déchets aéroportés, tels que des ballons météo.

Ces observations d’OVNIS – ou phénomènes aériens non identifiés – ont intrigué le Pentagone et les agences de renseignement américaines pendant des années, alimentant les théories sur l’existence d’une technologie de pointe à mettre au crédit de visiteurs extraterrestres. En réalité, les responsables gouvernementaux affirment que de nombreux incidents ont des explications bien plus ordinaires.

Ces agences ont remis ce lundi 31 octobre un document classifié au Congrès mettant à jour un rapport rendu public l’année dernière. Le document original examinait 144 OVNIS enregistrés entre 2004 et 2021, la plupart signalés par du personnel militaire américain.

Si le Congrès a effectivement été informé de certaines conclusions, une grande partie de ces informations reste évidemment classifiée. On ignore ainsi quelle part du nouveau rapport de renseignement a été rendue publique. Concernant ce que nous savons, la plupart des incidents enregistrés au cours de ces dernières années ont été officiellement attribués à la surveillance chinoise, selon le NYT, qui s’est entretenu avec plusieurs de ces responsables d’agences gouvernementales sous couvert d’anonymat.

Pékin, qui aurait volé des plans d’avions de chasse avancés, aimerait en savoir plus sur la façon dont les États-Unis forment leurs pilotes militaires, d’où le déploiement de ces drones.

Beaucoup d’illusions, aussi

Parmi les cas qui ont été résolus, certaines observations d’OVNIS se sont révélées être soit des déchets errants dans le ciel, comme des ballons météo, soit des illusions d’optique.

L’une des vidéos, appelée GoFast, semble notamment montrer un objet se déplaçant à une vitesse défiant toute physique. Cependant, une analyse par l’armée note qu’il ne s’agit que d’une illusion créée par l’angle d’observation contre l’eau. Selon les calculs du Pentagone, cet objet ne se déplaçait en réalité qu’à environ 45 km/h.

Les analystes du Pentagone restent cependant perplexes devant certaines des vidéos recueillies par les militaires. L’une d’elles, qui présente un objet planant au-dessus de l’eau, avant de sauter de manière erratique puis de décoller, est plus difficile à expliquer. Cependant, les analystes qui ont étudié cette vidéo, ainsi que celles associées aux rapports de témoins oculaires d’aviateurs, sont convaincus qu’il ne s’agit pas d’une technologie extraterrestre.

ovnis
Beaucoup des phénomènes observés restaient encore difficiles à expliquer. Crédits : Département américain de la Défense

Officiellement, de nombreux incidents plus anciens sont encore inexpliqués. Ceci s’explique par le fait qu’il y a tout simplement trop peu de données pour que les responsables du renseignement puissent tirer des conclusions définitives.

Au cours de ces dernières années, les sceptiques des OVNIS et autres experts en optique ont souvent déclaré que la plupart de ces vidéos et observations ne représentaient que des illusions d’optique ou autres objets ordinaires. Les responsables militaires sont donc essentiellement arrivés à la même conclusion.