in

La planète Mars cache sous sa surface des milliers de glaciers

Crédits : NASA

Dix années de données collectées par le radar de la sonde Mars Reconnaissance Orbiter ont permis la découverte de plus de 150 milliards de mètres cubes d’eau glacée sous la surface de Mars.

Pas besoin de se rendre jusqu’aux pôles pour trouver de la glace d’eau sur Mars. Des milliers de glaciers répartis aux latitudes moyennes stockent d’énormes volumes de glace d’eau. Les mesures radars menées depuis 10 ans par la sonde Mars Reconnaissance Orbiter (MRO) ont en effet permis aux chercheurs de déceler la présence de glaciers sous la surface de Mars et d’évaluer leur taille et volume.

« Depuis pas moins de 10 ans, nous suivons avec précisions les mesures effectuées par notre radar qui nous donne des indications sur l’épaisseur de glace ainsi que son comportement. Après tout, un glacier est un gros morceau de glace et il s’écoule et prend une forme qui nous renseigne sur sa dureté. Ensuite, nous avons ajouté à ces résultats la façon dont les glaciers Terriens évoluent sur notre planète, et à partir de tout cela, nous sommes parvenus à réaliser des modèles de courants glaciaires », a déclaré Karlsson Nanna Bjørnholt travaillant à l’Université de Copenhague.

Localisation des glaciers © Mars Digital Image Model, Nasa, Nanna Karlsson
Localisation des glaciers / Crédits : Mars Digital Image Model, Nasa, Nanna Karlsson

Pour en étudier les origines, les chercheurs ont comparé les données collectées avec celles concernant les comportements de glaciers sur Terre, afin d’élaborer un modèle. Composé essentiellement de glace d’eau et non de glace carbonique, le volume global des deux ceintures de glaciers a été évalué à 1,55 x 105 km 3 de glace, soit environ 150 milliards de mètres cubes, une part importante de réservoir d’eau martien.

Le prochain objectif des chercheurs sera d’évaluer les quantités d’eau cachées dans le sous-sol martien, et pourquoi pas en retracer l’histoire, pour en suivre l’évolution. Distribués aux latitudes moyennes des deux hémisphères de Mars, ces énormes glaciers seraient en fait recouverts d’une couche de poussière relativement épaisse, les camouflant ainsi dans le paysage martien. Les scientifiques pensent également que la poussière qui recouvre actuellement la glace pourrait être l’une des raisons pour laquelle toute cette eau ne s’est pas évaporée.

Sources :  Geophysical Research Letters, Futura-Sciences