in ,

La NASA veut envoyer des robots-abeilles pour faire des prélèvements sur Mars !

Crédits : Pixabay / Aynur_zakirov

L’agence spatiale américaine apprécie le travail du rover Curiosity, mais celui-ci ne semble plus aller assez vite pour les scientifiques. Un nouveau projet est destiné à compléter le travail du rover : envoyer des abeilles robotisées faire les prélèvements manquants.

Ces robots-abeilles surnommés « Marsbees » ont été présentés par la NASA comme ayant assez de dextérité pour explorer les moindres recoins de la planète rouge. Faisant la même taille qu’un bourdon, ces Marsbees sont dotées de grandes ailes leur donnant la capacité de planer dans l’atmosphère de Mars, qui est – rappelons-le – cent fois moins épaisse que celle de notre planète.

Comme l’indique un communiqué officiel de la NASA publié le 30 mars 2018, les Marsbees ont été pensées par le docteur Chang-kwon Kang de l’Université d’État de l’Alabama, en collaboration avec d’autres chercheurs américains et japonais. Le moins que l’on puisse dire, c’est que les caractéristiques de ces Marsbees sont plutôt impressionnantes !

Les abeilles robotisées sont dotées de nombreux capteurs et autres dispositifs de communication à distance, alors que leur base mobile leur permettra de se recharger de façon autonome. Leurs missions seront par ailleurs très variées, citons par exemple la cartographie de la surface de Mars et la recherche de potentielles sources de vie, vraisemblablement sous forme de méthane.

Une collaboration entre le célèbre rover Curiosity et une armée de robot-abeilles ? Le projet semble sérieux, mais aucune date n’a été annoncée pour le moment !
Crédits : NASA

L’objectif est de compléter le travail du rover Curiosity, qui se montre efficace, mais dont la lenteur a contraint la NASA à chercher d’autres solutions. Pour l’instant, les ingénieurs planchent sur la conception de ces robots-abeilles, la première phase étant de déterminer la taille idéale des ailes, le poids idéal du robot ou encore le meilleur design pour un aérodynamisme efficace.

Sources : MashableLe Vif