in

La NASA veut d’autres vaisseaux Orion pour ses missions lunaires

artemis I orion lune astronautes
Une illustration de la capsule Orion en orbite autour de la Lune. Crédits : ESA

La NASA vient de commander trois autres capsules d’équipage Orion au géant aérospatial Lockheed Martin. Le montant du contrat est de 1,99 milliard de dollars. Ces vaisseaux seront utilisés pour les missions Artemis 6, 7 et 8.

Le programme américain Artemis vise à établir une présence humaine durable sur et autour de la Lune d’ici la fin de la décennie. Les leçons apprises in situ aideront la NASA et ses partenaires à préparer l’arrivée des humains sur Mars au cours des années 2030.

La première mission du programme, Artemis 1, doit être lancée à la mi-novembre depuis la Floride. Une capsule Orion sans équipage fera alors le voyage vers l’orbite lunaire et reviendra sur Terre. L’objectif principal de cette mission sera de tester l’efficacité de la fusée SLS et de la capsule Orion. Si tout se passe comme prévu, Artemis 2 lancera des astronautes autour de la Lune en 2024 et Artemis 3 verra le retour des humains sur le sol lunaire environ un an plus tard.

Trois nouvelles capsules

Ceci étant dit, en 2019, la NASA avait signé un contrat avec Lockheed Martin pour construire une douzaine de vaisseaux Orion d’ici 2030, en plus de ceux déjà construits pour Artemis 1 et 2. L’agence spatiale a déjà commandé trois vaisseaux pour les missions Artemis 3 à 5 (2,7 milliards de dollars). Il y a quelques jours, elle a également signé pour trois autres capsules dans le but de soutenir les missions Artemis 5 à 8 (1,99 milliard de dollars supplémentaires). Ces dernières auront probablement lieu entre la fin des années 2020 et le début des années 2030. D’ici là, le programme Artemis sera devenu relativement mature.

La NASA a donc déjà commandé six vaisseaux Orion sur les douze permis dans son contrat avec Lockheed Martin. L’agence pourrait donc en commander encore six autres.

orion
La première capsule Orion. Crédits: NASA / Radislav Sinyak
capsule orio sls nasa artemis
Vision d’artiste du vaisseau Orion Artemis I et de son module de service conçu par l’ESA. Crédits : NASA

Notez que chacun de ces vaisseaux qui sont capables de transporter jusqu’à quatre astronautes a été pensé pour être en partie réutilisable au moins une fois. Par exemple, certains composants de la seconde capsule seront redéployés sur la mission Artemis 5 et le module d’équipage Artemis 3 sera réinstallé sur Artemis 6.

Cette approche permet de réduire considérablement les coûts d’Orion au fil des ans. Les engins spatiaux construits pour les missions Artemis 3 à 5 sont par exemple 50% moins chers que ceux assemblés lors de la phase de conception et de développement d’Orion. Les trois capsules nouvellement commandées seront encore 30 % moins chères.