in

La NASA se rapproche de l’astéroïde Bennu avec OSIRIS- REx

US-SPACE-NASA-ASTEROID
L’astéroïde Bennu photographié il y a quelques jours le satellite OSIRIS-REx, à une distance de 2,2 millions de kilomètres (près de six fois la distance entre la Terre et Lune). | HO / NASA / AFP

Deux ans après son lancement depuis Cap Canaveral en Floride, la sonde américaine OSIRIS-REX se rapproche de l’astéroïde Bennu, évoluant maintenant à moins d’1,2 million de kilomètres de l’objet. Objectif principal de la mission : comprendre d’où nous venons.

Bennu est une relique formée à l’aube de notre système solaire il y a environ 4,5 milliards d’années, et restée pratiquement inchangée depuis. La roche et la poussière de l’objet pourraient ainsi nous donner un aperçu de la formation de notre système. Elles pourraient également contenir les précurseurs moléculaires susceptibles d’avoir conduit à l’évolution de la vie sur Terre. La mission est donc importante, et potentiellement révolutionnaire. Après deux ans de périples à travers le système solaire, la sonde américaine se rapproche de sa cible. La NASA a d’ailleurs, pour l’occasion, publié quelques photos de l’objet de 500 mètres de diamètre.

osiris-rex
Crédits : NASA

Rappelons que l’astéroïde est également susceptible d’entrer en collision avec la Terre en 2135, mais les statistiques plaident en faveur de l’Humanité. En revanche, si l’objet n’a aujourd’hui qu’une chance sur 2 700 d’impacter notre planète, une telle rencontre pourrait mettre fin à la civilisation humaine. La sonde aura ainsi pour mission d’étudier les propriétés physiques et chimiques de l’objet. Ces données seront essentielles pour mettre en place d’éventuelles mesures d’évitement, si tant est que les prochaines générations en aient besoin.

La sonde devrait normalement arriver sur place le 3 décembre prochain. Après avoir cartographié l’objet, OSIRIS-REx tentera de prélever un échantillon de matière sur la surface. Tout devrait se jouer en l’espace de cinq secondes. Scellé, le précieux prélèvement sera ensuite ramené sur Terre pour analyses. Retour prévu dans le désert de l’Utah, en septembre 2023.

Source

Articles liés : 

Un astéroïde « potentiellement dangereux » se rapproche de la Terre

Voici le plan mis en place pour dévier un astéroïde massif en 2135

Grâce à ce cliché, on se rend vraiment compte de la distance entre la Terre et la Lune