in

La NASA recherche des volontaires pour passer 8 mois enfermés dans un labo

Une vue extérieure du centre d'isolement de l'Institut russe des problèmes biomédicaux de Moscou. Crédits : ESA

La NASA cherche à mieux appréhender les défis psychologiques que devront surmonter les astronautes lors des futures missions longue durée. Et pour ce faire, elle a besoin de volontaires.

Si la NASA ambitionne de renvoyer des humains sur la Lune dès 2024, elle prévoit également l’envoi d’un premier équipage sur Mars dans les années 2030. Outre les défis techniques et sanitaires inhérents à ces projets, d’importants défis physiologiques et psychologiques devront être relevés par les astronautes. C’est pourquoi, en amont, les agences concernées doivent se préparer et tenter de mieux appréhender ces effets.

Se préparer aux missions longue durée

Dans cet esprit, une mission conjointe entre la NASA et l’agence russe Roscosmos propose aux citoyens de participer à une expérience au cours de laquelle ils seront enfermés pendant huit mois à l’Institut des problèmes biomédicaux de Moscou.

Notez que cette installation a déjà été utilisée par les Russes en 2011 dans le cadre de plusieurs missions fictives sur Mars. Au cours de ces expériences, les équipages étaient restés isolés 520 et 105 jours dans le cadre de deux missions distinctes.

Dans ce bâtiment, qui présentera « des aspects environnementaux similaires à ceux que les astronautes devraient expérimenter lors de futures missions vers Mars », les membres d’équipage devront apprendre à vivre ensemble. Ils mèneront également des expériences que les futurs astronautes pourraient prochainement effectuer sur la surface lunaire. Pendant ce temps, les chercheurs se chargeront d’étudier les effets de l’isolement et du confinement.

« Les résultats de missions au sol comme celle-ci aident la NASA à se préparer aux défis réels de l’exploration spatiale et fournissent des données scientifiques importantes pour résoudre certains de ces problèmes et développer des contre-mesures », fait savoir l’agence dans un communiqué.

nasa
Lors des futures missions longue durée, les astronautes vont devoir vivre ensemble, quasiment coupés du monde. Crédits : ESA / P. Carril

La petite annonce de la NASA

Si le job vous intéresse, notez que la NASA exige plusieurs choses. Il faut être américain, avoir entre 30 et 55 ans, et bien évidemment être très motivé. En outre, tous les candidats doivent parler à la fois le russe et l’anglais et posséder une formation de pilote, un master spécialisé, un doctorat, ou être officier militaire.

La NASA souligne tout de même que « les candidats titulaires d’un baccalauréat ou d’une autre expérience pertinente seront également pris en considération ».

Les heureux sélectionnés seront également payés pour participer à l’expérience. « Il existe différents niveaux de rémunération », indique l’agence, sans toutefois en préciser les montants.

Source