in

La NASA prépare sa mission vers Psyché, le cadavre d’une ancienne planète

Crédits : Wikipédia

En orbite autour du Soleil entre Mars et Jupiter, l’astéroïde Psyché va bientôt recevoir de la visite. Celle de la NASA. La rencontre est prévue pour 2026.

16- Psyché, de son vrai nom, est l’un des objets les plus massifs de la ceinture d’astéroïdes, enroulant le Soleil entre les orbites de Mars et Jupiter. Avec ses 200 kilomètres de diamètre, il se caractérise par sa composition : du fer et du nickel, exclusivement. S’il est, accessoirement, une véritable mine d’or (la valeur de ses métaux s’élèverait à 10 000 quadrillions de dollars), l’objet intéresse néanmoins davantage la NASA pour son histoire. Psyché présente en effet deux particularités. La première : il serait le cadavre d’une ancienne planète, semblable à Mars. Et d’autre part, la NASA n’avait jusqu’à présent jamais eu l’occasion d’étudier un objet qui ne soit composé ni de pierre ni de glace.

Une arrivée prévue en 2026

Si l’étude de Psyché figure bien dans les papiers de l’agence américaine depuis quelques années, aucun calendrier précis n’avait jusqu’à présent été confirmé. C’est désormais chose faite. Après un examen approfondi, celle-ci vient d’approuver la phase finale de conception et de fabrication. Si tout se passe comme prévu, la mission devrait quitter la Terre en août 2022 pour arriver sur place en 2026 (31 janvier), aidée par la force gravitationnelle de Mars. « Nous serons alors en mesure de révéler les secrets de la formation de Psyché, cet astéroïde métallique géant et mystérieux », a déclaré Lindy Elkins-Tanton, planétologue à l’Arizona State University.

psyché
La mission Psyché, illustrée, nous montre la sonde approchant sa cible. La rencontre devrait avoir lieu fin janvier 2026. Crédits : NASA/JPL-Caltech/Arizona State Univ./Space Systems Loral/Peter Rubin

Selon l’agence américaine, cette mission permettra plus globalement de « mieux comprendre comment le Soleil et sa famille de planètes se sont formés, ont évolué au cours du temps, et sont devenus des lieux où la vie a pu se développer et se maintenir. C’est également une exploration par procuration, peut-on lire, de l’intérieur des planètes terrestres et des satellites aujourd’hui ».

Pour ce faire, la sonde va devoir se placer en orbite autour de l’objet pendant plusieurs semaines. La charge utile comprend trois instruments scientifiques. Un magnétomètre d’une part, conçu pour détecter et mesurer le champ magnétique restant de l’astéroïde. Un imageur multispectral d’autre part, qui fournira des images haute résolution à l’aide de filtres permettant de distinguer les constituants métalliques et les silicates de l’objet. Et enfin un spectromètre qui visera à cartographier la composition élémentaire de Psyché.

Source

Articles liés :

La moitié de nos océans pourraient provenir de ces astéroïdes

La NASA pourrait envoyer une mission sur l’astéroïde géant Pallas

Et si nous installions une station spatiale à l’intérieur d’un astéroïde ?

La NASA prépare sa mission vers Psyché, le cadavre d’une ancienne planète
noté 3.2 - 5 vote[s]